<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:12:10 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Archives sonores CKUA
Recherche
Aller
English
Français
  

Patrimoine canadien CKUA Radio Network Heritage Community Foundation

AccueilHistoriqueProgrammationLes gensArchive sonoreEdukitPlan du siteCréditsContact

Palmarès des Fichiers

1. Part 1 – Gerry Potter a pris le livre “The R...(Arts Alberta)
Détails
 
2. Part 1- Tony Dillon-Davis parle avec Jeffrey...(Arts Alberta)
Détails
 
3. Part 1 – Tommy Banks parle avec Allan Sheldo...(Arts Alberta)
Détails
 
4. Part 1 – Colin McLean parle avec Jim Marsh, ...(Arts Alberta)
Détails
 
5. Part 1 – Le nouveau programme de théâtre à ...(Arts Alberta)
Détails

De nouveauté à réseau

De nouveauté à réseau - les jours de radio d'Edmonton

En 1922, Edmonton était une «métropole» croissante de 60 000 personnes. Cette année-là, la nouveauté de la radio arriverait à Edmonton, grâce à une association d'hommes d'affaires et le Edmonton Journal (site en anglais seulement). Une fréquence serait utilisé par trois stations, mais dans le temps, par le temps que la première station de radio se mis sur les ondes, Edmonton n'avait que 200 postes émetteurs.

de jeunes auditeurs écoutant la radio Le 1 mai 1922, le premier poste de radio se mis sur les ondes, son studio situé sous les machines linotype dans la salle de presse de l'Edmonton Journal. Les premiers jours de la radio étaient expérimentales, et les studios de radio professionnels étaient d'une rareté à être sauté dessus immédiatement. Après tout, ce n'était que depuis 1919 que le Canadian Marconi Company of Montreal avait initié la diffusion canadienne avec des émissions d'essai, en au mois de décembre de cette année-là, a débuté la diffusion continuelle.

A Edmonton, devant un manque d'auditeurs capables de recevoir le signal de radio de CJCA, l'Edmonton Journal a publié une série d'articles sur la fabrication d'un radio à cristal pour 3$.

Une simple boîte cylindrique de Quaker Oats était la quincaillerie des années 20. Entouré avec 120 tours de fil de cuivre fin, et connecté à une «moustache de chat» - un fil qui allait sur la surface d'un morceau de critsal pour capter les ondes de radio - ces ensembles de radio permettaient non seulement aux edmontoniens, mais aussi les fermiers à l'extérieur de la ville, et les prospecteurs et les trappeurs dans le Grand Nord à écouter les nouvelles et les divertissements de la capitale de l'Alberta.

Les clubs de radio à Edmonton devinrent populaires, et incluaient l'Igloo Hut fondé en 1922, à être suivi par les Night Fliers et les Radio Ramblers.

Dans ces premiers jours, trois stations d'Edmonton, CJCA, CHCY (opéré par l'International Federation of Bible Students) et CFCK (opéré par Radio Supply Co. Ltd.) partageaient la même fréquence de radio, utilisant du temps donné durant une journée de diffusion. Ceci mena à la confusion pour les auditeurs et les diffuseurs, comme la soirée en 1926 que CJCA et la station des étudiants de bible se sont mis sur les ondes en même temps.

Un match de boxe mondial à poids lours entre les boxeurs Jack Dempsey et Gene Tunney en 1926 est ce qui a fracassé l'ère de cohabitation de fréquences radio - et en fait, CJCA et les érudiants de bible paraîssaient être engagés dans une lutte Des commentateurs de CKUA à la cabine de presse au campus de l'Université de l'Alberta. CKUA fut la première station à diffuser des sports en direct sur la radio.eux-mêmes. Le match de boxe a pris plus de temps que prévu, et, dépendant de la source, CJCA a trouvé sa diffusion à être coupée ou brouillée - avec les dernières périodes - quand la station des étudiants CHCY se mis en ondes. En dépit des conséquences, dans cette deuxième de trois combats Dempsey-Tunney, Dempsey a perdu - tout comme CHCY, qui eut son permis revoqué.

Un employé talentueux de CJCA deviendrait une force de changement dans la radio d'Edmonton. De 1922 à 1934, George Richard Agar Rice - mieux connu sous le nom de Dick - avait travaillé pour CJCA comme reporter, annonceur, ingénieur, gérant, et même concierge. En 1934, avec son partenaire Hans Neilson, il fonderait Sunwapta Broadcasting. Les deux achetèrent la station de radio CFTP, et changèrent les lettres d'appel pour mettre en évidence leurs noms de famille. CFRN commença à diffuser en 1934, diffusant à 100 watts du dernier étage du Royal George Hotel pour 13 heures par jour avec sept employés. En 1935, les studios ont déménagé au deuxième étage de l'édifice CPR. De 1941 à 1961, le signal de CFRN augmenta de 1 00 watts à 50 000 watts. En 1951, un poste FM fut ajouté, et la compagnie fut transformée pour inclure la diffusion de télévision.

Et même que 1922 marque la mise en ondes de la première station commerciale à Edmonton, et dans cette année aussi, les premiers mouvements de la radio comme ressource éducative surfacèrent à l'Université de l'Alberta (lien en anglais seulement). Harry P. Brown - surnommé H.P. - le nouveau chef du département de moyens visuels, discutait le fait avec son collègue, le professeur Professor Albert Edward Ottewell, le directeur de la faculté d'extension. «Ce serait une idée géniale si notre propre université participait dans l'action... comme l'université opérant comme une station à elle-même.»

Brown fut rebuté pour un autre cinq ans, à cause d'un manque de fonds disponible à l'université, et le développement continuel de l'équipement de transmission.

«Apporter l'université aux gens» - comme Brown l'a dit - prendrait jusqu'au 21 novembre 1927.

  

Top Précédent

Voyez la ligne du temps CKUA »