<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:13:58 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Archives sonores CKUA
Recherche
Aller
English
Français
  

Patrimoine canadien CKUA Radio Network Heritage Community Foundation

AccueilHistoriqueProgrammationLes gensArchive sonoreEdukitPlan du siteCréditsContact

Palmarès des Fichiers

1. Part 1 – Gerry Potter a pris le livre “The R...(Arts Alberta)
Détails
 
2. Part 1- Tony Dillon-Davis parle avec Jeffrey...(Arts Alberta)
Détails
 
3. Part 1 – Tommy Banks parle avec Allan Sheldo...(Arts Alberta)
Détails
 
4. Part 1 – Colin McLean parle avec Jim Marsh, ...(Arts Alberta)
Détails
 
5. Part 1 – Le nouveau programme de théâtre à ...(Arts Alberta)
Détails

Actualités, affaires publiques, et politiques

Une grande partie de la diffusion de CKUA dérive de son couvrage de la musique et les arts. Mais au cours de son histoire de 75 ans, la station a présenté un bon régime d'actualités, d'affaires publiques et de politiques.

Fil Fraser, animateur d'Alberta MorningDes débats de citoyens inter-ville (The Round Table, et Farm Radio Forum, les deux venant des années 30), le couvrage de l'Assemblée législative d'Alberta, la réalisation de documentaires d'affaires publiques (tels que le documentaire primé de 1983 Hiroshima Revisited), des radio-journaux et des émissions d'appel (tels qu'Alberta Morning de Fil Fraser, qui a débuté en 1983), une salle de presse qui couvrait les actualités, des bureaux à Calgary, Lethbridge, Grande Prairie et Red Deer - tous ont joué un rôle important dans le couvrage de CKUA et la vie et temps de l'Alberta après la Deuxième Guerre Mondiale.

Les développements et les approches dans la collecte d'actualités, la présentation et l'interprétation ont résulté dans des innovations dans le domaine de la diffusion dans le Canada et dans le monde. En 1944, la station était la première au Canada d'envoyer des radio-journaux par ligne de téléphone au Yukon et au Grand Nord. L'heure de questions, présenté quotidiennement avec le commentateur Warren Graves, marquait la première fois au monde qu'une assemblée fut présenté à la radio. Avec sa promotion à reporter législatif à plein temps en 1947, CKUA était aussi le premier à diffuser des commentaires de la Tribune de la presse d'une assemblée législative provinciale durant les sessions.

En en octobre 1985, la station a pris un tour décidemment osé dans le monde de la diffusion à distance avec 15 heures de diffusion continuelle sur le congrès d'investiture du parti Conservatif.

Peggy Holmes et Chris Allen, animatrice et réalisateur de Something For SeniorsIl y aurait des réalisations tels qu'Ask an Alcoholic, dans laquelle des alcooliques discutaient leur toxicomanie et des experts recevaient des appels par téléphone; plus tôt dans son histoire, CKUA était le premier à diffuser une émission d'Alcooliques Anonymes. En 1982, Chris Allan se mettrait avec Peggy Holmes (à 85 ans, le diffuseur la plus âgée au canada) pour réaliser la série à base de questions d'importance, Something for Seniors.

Aujourd'hui, les actualités et les affaires publiques font la scène avec quatre émissions: le premier compendium des politiques albertaines, Sunday Magazine; l'émission d'actualités de 30 minutes, B.B.C. World News, diffusée de dimanche au jeudi à 22h00; Heritage Trails, la série vignette d'histoire albertaine de Cheryl Croucher, et les mises-à-jour chaque matin de la semaine sur Alberta Morning avec Dave Ward.


  

Top Précédent

Voyez la ligne du temps CKUA »