<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:14:10 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Archives sonores CKUA
Recherche
Aller
English
Français
  

Patrimoine canadien CKUA Radio Network Heritage Community Foundation

AccueilHistoriqueProgrammationLes gensArchive sonoreEdukitPlan du siteCréditsContact

Palmarès des Fichiers

1. Part 1 – Gerry Potter a pris le livre “The R...(Arts Alberta)
Détails
 
2. Part 1- Tony Dillon-Davis parle avec Jeffrey...(Arts Alberta)
Détails
 
3. Part 1 – Tommy Banks parle avec Allan Sheldo...(Arts Alberta)
Détails
 
4. Part 1 – Colin McLean parle avec Jim Marsh, ...(Arts Alberta)
Détails
 
5. Part 1 – Le nouveau programme de théâtre à ...(Arts Alberta)
Détails

Qualité d'étoile

Les années 40: Don Rollans et Reg Shawcross au travail dans la salle de presse.C'était au mois de mai 1949 que Jack Hagerman est venu à bord comme annonceur, après avoir travaillé pour plusieurs années à CFQC Saskatoon. Au mois de septembre de cette année-là, un type nommé Joe McCallum, qui faisait une série de diffusions scolaires, «Musical Playtime», s'est joint au personnel d'annonce. D'autres membres dans le temps étaient Reg Shawcross, Don Rollans, et Pat MacDougal. Pat a éventuellement quitté pour un emploi dans la radio de Winnipeg. Par contre, quand Jack est devenu directeur de station, il a invité Pat comme directeur des émissions. Pat a réalisé une émission intitulée «Canada Calling», qui mettait en vedette du talent régional et qui était diffusé sur la station 2SM à Sydney, en Australie, qui a répondu avec une diffusion intitulée «Australia Calling.» Un autre directeur des émissions était Tony Cashman, qui eut aussi une carrière réussie à écrire des livres sur l'Alberta.

En 1949, Tony Biamonte and Geoff Nightingale se sont joint à nous. Tony est plus tard devenu une personalité avec beacoup de succès avec CFRN, plus tard enseignant de la radio à NAIT, tandis que Geoff deviendrait le premier réalisateur de nouvelles à plein-temps de la station. En passant, Tony Biamonte était un ténor avec une éducation en musique classique. Il avait même sa propre émission dans laquelle il chantait des arias opératiques avec sa femme, Dorothy. Un samedi matin, Tony était à son poste animant une émission de country et western, «Saddle Serenade», une émission en direct mettant en vedette des chanteurs régionaux. Quelqu'un lui a donné le surnom d'«Italiano Cowboy», et le nom a collé, même à CFRN.

A la fin des années 40, les annonceurs incluaient Bob Wilson et John O'Leary, ces deux devenant bien connus sur la radio SRC anglophone. Arthur Hiller, un des grands directeurs d'Hollywood, a commencé ses jours de média avec CKUA. En 1946, Bill Pinko s'est joint comme annonceur, mais son enthousiasme pour le côté technique de la radio lui a mené à devenir technicien d'émetteur. Plus tard, il est devenu le technicien principal et était responsable pour plusieurs innovations, comme un magnétophone qui utilisait un tourne-disque dans la salle de contrôle.

Jack HagermanArt Ward, un des commentateurs de sport les mieux connus en Alberta, était nommé directeur de sports de CKUA en 1947. Il a débuté sa carrière de radio à Calgary comme annonceur à la fin des années 30; au début de 1940, il s'est joint avec CFRN et est devenu un annonceur de sport avec eux. Les auditeurs de CKUA se souviendront d'Art pour ses diffusions de hockey des parties des Flyers d'Edmonton et son couvrage des matchs de baseball au parc de balle Renfrew. Pendant ce temps, Reg Shawcross, Jack Hagerman, Pat MacDougal and Joe McCallum commencèrent à diffuser une des émissions de demande du soir les plus populaires de CKUA, «Command Performance.» Les auditeurs n'avaient jamais assez des chansons comme «My Happiness» avec Ella Fitzgerald et Louis Armstrong chantant «Blueberry Hill.»

Dans les années 40, Walter Blake était directeur de station et Jim McRae était directeur des émissions. John Langdon est venu en octobre 1947 pour devenir directeur des émissions spéciales en charge des diffusions scolaires. John a plus tard eu une promotion à directeur de station quand Blake s'est joint avec l'AMA. Alex Rankin, un journaliste familier sur CFCN Radio et télévision à Calgary, était dans le temps un opérateur de studio et technicien d'enregistrement pour CKUA.

Bob Goulet, dans le studio CKUA en janvier 1960Durant l'automne de 1950, CKUA commença à conduire des auditions pour une émission intitulé «High School Highlights.» Parmi les «reporters» des diverses écoles secondaires en Edmonton se trouvait un jeune du nom de Bob Goulet de l'école secondaire St-Joseph. Son rêve était de devenir un star de concert, mais il était enthousiasmé de devenir un annonceur de radio. Dans le temps, Bob avait un accent français très distinct, mais il a pris beaucoup d'instruction de Bertha Biggs, l'entraîneur de voix de CKUA, et sa persistance a porté fruit. En octobre de 1951, il commenç son travail comme annonceur à CKUA. Bien entendu, il continua ses cours de chant. (Ses coannonceurs ont dû garder les portes de studio et de contrôle fermées quand ils étaient sur les ondes, parce que Bob avait l'habitude de pratiquer ses gammes à l'improviste. A plusieurs occasions, les auditeurs étaient donnée une explosion de chant spontanée dans l'arrière-plan, à la surprise de celui au microphone!) Au mois d'août 1953, Bob a quitté pour poursuivre sa carrière de chansonnier dans l'est du Canada.

Steve Woodman, un disc-jockey de plusieurs voix et un annonceur de CKUA, a plus tard été travailler avec la SRC anglophone sur Stevie-O, une émission pour enfants réalisée à MontréalIl y avait Steve Woodman, un type capricieux. Il était un annonceur pour CJCA et CFRN, mais il aimait CKUA le plus. Là, il pouvait être annonceur, disc-jockey, chanteur, acteur lors des diffusions scolaires, et, comme ce sera décrit, pianiste comme il voulait. One de ses habitudes était de jouer un enregistrement de, par exemple, Doris Day chantant «Moonlight Bay», et chanter avec en duet. La caractérisation de voix était une autre spécialité de Steve. Mais un truc favori quand il animait une émission de nuit était d'ouvrir un microphone de studio de la salle de contrôle, et se lever et de marcher jusqu'au studio, s'asseoir, et jouer le piano. Il y avait beaucoup de silence quand il marchait jusqu'au studio, mais les auditeurs adoraient ça. Steve Woodman a plus tard été à Montréal, New York, et plus tard, Los Angeles.

Annonceur de sport et célébrité edmontonien Byran Hall dans le studio de CKUA, 1967.Peut-être un des anciens le plus fameux du CKUA Radio Network est l'ancien annonceur de sport et célébrité edmontonien Bryan Hall. Jack Hagerman se souvient du temps quand Bryan a commencé à travailler pour la station. C'était le soir d'une élection, et des membres divers de CKUA étaient placés partour dans la ville pour donner des diffusions sur les votes. Par contre, un des bureaux de scrutin se situait devant CKUA dans l'édifice provincial. Alors, il était décidé qu'une ligne à distance n'était pas nécessaite - quelqu'un pouvait simplement courrir à l'autre côté de la rue, recueillir les résultats, et revenir pour les mettre sur les ondes. Parce qu'il était un membre stagiaire du personnel dans le temps, ce «quelqu'un» était Bryan. Jack dit, «Bryan a dû s'essouffler jusqu'au troisième étage de CKUA au moins 50 fois ce soir-là - souriant tout au long et s'amusant à chaque minute.» Ça, c'est de l'enthousiasme pour la radio!

"Some CKUA Personalities" par Joe McCallum. Réimprimé et traduit de "A Sound For All Seasons: CKUA's 60th Anniversary" avec permission de CKUA Radio Network.
Top Précédent

Voyez la ligne du temps CKUA »