<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:14:40 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Archives sonores CKUA
Recherche
Aller
English
Français
  

Patrimoine canadien CKUA Radio Network Heritage Community Foundation

AccueilHistoriqueProgrammationLes gensArchive sonoreEdukitPlan du siteCréditsContact

Palmarès des Fichiers

1. Part 1 – Gerry Potter a pris le livre “The R...(Arts Alberta)
Détails
 
2. Part 1- Tony Dillon-Davis parle avec Jeffrey...(Arts Alberta)
Détails
 
3. Part 1 – Tommy Banks parle avec Allan Sheldo...(Arts Alberta)
Détails
 
4. Part 1 – Colin McLean parle avec Jim Marsh, ...(Arts Alberta)
Détails
 
5. Part 1 – Le nouveau programme de théâtre à ...(Arts Alberta)
Détails

W.O. Mitchell

Par 1987, quand W.O. Mitchell a visité Fort McMurray, l'auteur calgarien de 73 ans a publié sont septième livre, Since Daisy Creek, et complétait son travail sur son mystère pour enfants, Ladybug, Ladybug...

Né à Weyburn, en Saskatchewan, ayant grandi en Floride, et ancien résident de High River et Edmonton, en Alberta, il est un auteur chéri de la publication de son premier roman en 1947, Who Has Seen the Wind. Le livre, qui raconte l'histoire de la vie d'un garçon sur la prairie de la Saskatchewan, est devenu un classique de la littérature canadienne. Sa carrière le transporterait à travers des mondes de littérature, de journalisme, de radio, de télévision, de film, de théâtre musical et dramatique, et une vie active comme raconteur.

Les étudiants d'écriture de Mitchell lui doivent probablement la plus grande dette. En utilisant son approche de "chute libre" de création littéraire, il enseigna à tous les niveaux d'enseignement, de l'école primaire à l'université et aux écoles de beaux-arts. Ses étudiants comportent des auteurs primés tels que L.R. Wright, Diane Schoemperlen et Joan Clark, ayant tous fréquentés le Banff School of Fine Arts en 1976.

Mitchell décèderait en 1998, laissant 13 livres dont les genres incluaient des romans, des rédactions, des nouvelles, des pièces de théâtre, et des pièces de performance qui ont fait réjouir des spectateurs partout au Canada. Il reste un grand nombre de matériel non-recouvert et non-publié, incluant des scripts de radio et de télévision de Jake and the Kid, des scénarios non-réalisés, du journalisme et des nouvelles de toutes les stages de sa carrière.
 Audio
 

Porte-voix de la semaine #58
Dans cette émission de Porte-voix de la semaine, diffusée le 20 novembre 1987, W.O. Mitchell fait un exposé et lit de ses oeuvres à Fort McMurray. Il est aussi interviewé par téléphone et félicite CKUA à l'occasion de son 60e anniversaire.

Ecoutez maintenant! (en anglais seulement)


 

 

Des analyses critique et biographiques de ses oeuvres ont aussi été publié, incluant Magic Lies: The Art of W.O. Mitchell, édité par Sheila Latham et David Latham (1997); ainsi que W.O.: The Life of W.O. Mitchell, une biographie en deux volumes par son fils et sa belle-fille Ormon et Barbara (1999 et 2003). Les papiers W.O. Mitchell se situent dans les Collections spéciales de l'université de Calgary.

Deux prix littéraires annuels portent le nom de W.O. Mitchell - un rendant hommage au meilleur livre publié par un auteur calgarien, et l'autre reconnaissant la signification d'un auteur canadien et son mentorat d'étudiants. Les gagnants incluent Barry Callaghan, Austin Clarke, Marie-Claire Blais, Audrey Thomas et Leon Rooke.
 

Top Précédent

Voyez la ligne du temps CKUA »