<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:16:02 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Archives sonores CKUA
Recherche
Aller
English
Français
  

Patrimoine canadien CKUA Radio Network Heritage Community Foundation

AccueilHistoriqueProgrammationLes gensArchive sonoreEdukitPlan du siteCréditsContact

Palmarès des Fichiers

1. Part 1 – Gerry Potter a pris le livre “The R...(Arts Alberta)
Détails
 
2. Part 1- Tony Dillon-Davis parle avec Jeffrey...(Arts Alberta)
Détails
 
3. Part 1 – Tommy Banks parle avec Allan Sheldo...(Arts Alberta)
Détails
 
4. Part 1 – Colin McLean parle avec Jim Marsh, ...(Arts Alberta)
Détails
 
5. Part 1 – Le nouveau programme de théâtre à ...(Arts Alberta)
Détails

Owen Beattie and John Geiger

L'exhumation du corps d'un membre de l'équipage d'une chasse infortunée pour le passage du Nord-Ouest par deux Edmontoniens a ouvert la voie pour une nouvelle tendance dans la littérature d'exploration.

En 1981, un anthropologiste de l'Université de l'Alberta, Owen Beattie, et le scientiste et auteur/cinéaste John Geiger ont mené leur propre expédition pour découvrir pourquoi l'Expédition Franklin de 1845-48 a si mal été... et n'a laissé aucun survivant parmi l'équipage de 129.

Le Franklin Forensic Project a voyagé à l'île de Beechey, une minuscule île dans les Territoires du Nord-Ouest au nord de l'île de Baffin. Là, Beattie, Geiger, et leur équipage ont exhumé le corps bien préservé de John Torrington, 20 ans, du pergélisol, ont fait des tests sur les dépouilles, et ont réenterré son corps. Leurs découvertes ont marqué le monde scientifique et littéraire quand ils ont conclu qu'un grand nombre de l'équipage est mort d'empoisonnement de la brasure de plomb scellant les cannettes de viande, soupe, et légumes préservées de l'équipage.
 Audio
 

Arts Alberta #120
Cette émission d'Arts Alberta, diffusée le 3 juin 1998, examine l'explorateur Sir John Franklin à l'Arctique canadien à la recherche pour le passage du Nord-Ouest. Beattie et Geiger discutent leur documentaire, Frozen in Time, avec Tony Dillion-Davis.

Sur cette troisième et dernière exploration de Franklin, il n'y avait aucun survivant, et Beattie et Geiger essayent de découvrir ce qu'a mal été sur le voyage. Le Franklin Forensic Project (1981-91) a découvert dans le pergélisol le corps du membre de l'équipe de Franklin, John Torrington.
 
Ecoutez maintenant! (en anglais seulement)


 

 

Le travail de Beattie et Geiger fut détaillé dans The Edmonton Sun en 1984, où Geiger travaillait comme journaliste. Les deux ont aussi publié un livre en 1987 et un documentaire sur leur expédition l'année suivante, les deux appelés Frozen in Time.

Le livre prouva être un succès mondialement, avec plusieurs éditions en langues étrangères, et a favorisé un nouvel intérêt dans la manie de Franklin. Il aurait, par exemple, une influence ressentie non seulement dans le monde de la littérature d'exploration, mais dans la culture populaire aussi. Les chanteurs tels que James Taylor et le groupe rock Iron Maiden incorporeraient l'oeuvre de Beattie et Geiger dans leurs paroles. Les auteurs canadiens Mordecai Richler et Margaret Atwood utiliseraient des aspects du projet dans un roman (Solomon Gusky Was Here) et dans une nouvelle (The Age of Lead, de Wilderness Tips), respectivement. Et en Allemagne, le romancier Sten Nadoly écrierait en 1997, The Discovery of Slowness; Elizabeth McGregor of Dorset; Elizabeth McGregor de Dorset, en Angleterre suivrait en 2001 avec The Ice Child, un roman né directement de l'image photographique de Torrington.

Beattie et Geiger continueraient leur travail littéraire ensemble, publiant Buried in Ice, une édition pour enfants de Frozen in Time; un deuxième mystère Arctique basé sur la réalité intitulé Dead Silence, dans lequel ils découvriraient le sort de 1719 de l'expédition d'or et de cuivre de 40 hommes de James Knight; et l'édition d'un livre prochain de rédactions sur l'exploration et l'aventure. Beattie enseigne toujours l'anthropologie à l'Université de l'Alberta, et Geiger continue sa carrière de journaliste avec l'Edmonton Journal et The National Post.
 

Top Précédent

Voyez la ligne du temps CKUA »