hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:21:41 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Immigration italienne en Alberta

Vers la fin du 19ième siècle, en Italie, il y a beaucoup d’endroits surpeuplés où les gens ont des difficultés à se faire une vie d’agriculteur ou d’ouvrier industriel. Ces personnes souhaitent émigrer pour commencer une nouvelle et meilleure vie. Le gouvernement italien est conscient de ces problèmes et fait de son mieux pour faciliter l’émigration. Les Italiens commencent à arriver en Alberta dans les années 1880. La plupart d’entre eux trouvent du travail dans les mines de charbons de Coleman et Blairmore. Certains immigrants italiens trouvent aussi du travail avec le Canadien Pacifique. À cette époque, les immigrants italiens de l’Alberta sont majoritairement des hommes qui espèrent faire de l’argent et retourner vivre en Italie. Cependant, beaucoup d’entre eux, plutôt, s’établissent en Alberta et font venir leurs épouses d’Italie.

Deux colonies agricoles sont établies en Alberta, Naples en 1905, et Venise en 1914 près de Lac la Biche. Aucune de ces colonies ne prospère, en partie parce que les Italiens sont plus expérimentés dans la culture mixte de petite envergure que dans la culture de céréales et l’élevage de bétails à grande échelle tels que pratiqués en Alberta. Beaucoup d’Italiens ne sont pas intéressés à l’agriculture parce qu’ils ont fui leur vie de pauvres fermiers en Italie. Puisqu’ils ne sont pas intéressés à l’agriculture, le gouvernement canadien n’encourage pas activement leur immigration dans les Prairies. L’identité communautaire est importante pour les Italiens, et beaucoup immigrent en groupes familiaux mais aussi en groupes communautaires. D’ici 1919, 14.5 pour cent de tous les ouvriers de la région minière de Crow’s Nest Pass sont Italiens. Quelques Italiens s’établissent aussi en ville où ils se concentrent dans des quartiers connus comme étant la Petite Italie. En 1921, quatre mille Italiens vivent en Alberta.

Les années entre 1919 et 1939 marquent une restriction de l’immigration italienne et, après 1929, seuls les agriculteurs italiens sont autorisés à venir au Canada. Le 10 juin 1940, l’Italie déclare la guerre au Canada. Bien vite, la GRC interne de nombreux Italiens, spécialement ceux qui vivent à Montréal et Toronto. Les Italiens de l’Alberta ne rencontrent pas autant d’hostilité que ceux vivant dans le centre du Canada; cependant, ils souffrent de persécution.

En 1947, les Italiens sont déclarés ne plus être des ennemis étrangers et la fin des années 1940 et les années 1950 voient arriver de grands nombres d’immigrants italiens au Canada. Ces immigrants sont issus de toutes les couches de la société, bien que beaucoup d’entre eux sont des gens de métier tels que des charpentiers, maçons ou tailleurs. La plupart des immigrants commencent à travailler dans les régions urbaines en Alberta pour des compagnies de construction ou pétrolières. Après le boom pétrolier de Leduc en 1947, des agents de recrutement font venir des immigrants italiens pour travailler dans l’industrie pétrolière. Ils commencent à franchir pas à pas les étapes liées aux travailleurs et beaucoup finissent par créer leurs propre compagnie, telles que Galleli Construction à Calgary. Les immigrants qui parlent anglais aident les nouveaux arrivants à trouver des emplois et agissent comme traducteurs. Les enfants des immigrants italiens tendent à recevoir une éducation universitaire. L’immigration italienne au Canada a régulièrement diminué à la fin du 20ième siècle, et de nos jours les Italiens constituent approximativement 1 pour cent de tous les immigrants canadiens. D’après le recensement de 2001, il y avait 67 655 personnes de descendance italienne vivant en Alberta.

Celebrating Alberta's Italian Community Audio

The following audio was provided by the Celebrating Alberta's Italian Community's various Oral History Projects.

Development of Multiculturalism - Listen as Sab Roncucci talks about his role in the development of multiculturalism in both Alberta and Canada. (Running time: 7:28 minutes) LISTEN

Immigration to Canada - Tony Falcone discusses his father's immigration and how he came to live in Canada. (Running time: 4:05 minutes) LISTEN

Giovanni's Emigration - Louis Protti describes his father's immigration experience. (Running time: 2:23 minutes) LISTEN

The Italian Society and WW2 - In the following excerpt, Mr. Butti talks of war-time experience and Fascism in Edmonton and issue of citizenship. He was investigated because he was President of the Italian Society. He is told that he cannot leave town but points out that his work requires him to do so. (Running Time: 1:47) LISTEN

Profile de personne possible: Caterina Edwards

http://www.abheritage.ca/albertans/people/italian.html
http://www40.statcan.ca/l01/cst01/demo26j.htm

http://www.albertasource.ca/abitalian/index.html


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships

Copyright © Heritage Community Foundation Tous droits réservés