hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:21:45 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Immigration mormone en Alberta

L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (SDJ) aussi connue comme étant l’Église mormone est fondée en 1830 à Fayette, New York. Les mormons croient que l’Église est dirigée par des prophètes en vie et que la polygamie, ou le fait de marier plus d’une femme, est autorisée et supportée par la bible. Les mormons de New York sont en fin de compte forcés de s’enfuir jusque dans la région de Salt Lake City, en Utah, pour échapper à la persécution. Une fois arrivés là, sous la direction de Brigham Young, ils développent des systèmes d’irrigation afin de cultiver la terre aride.

Mormon pioneers of Cardston, Alberta

En 1882, les États-Unis passent la loi Edmunds qui interdit la polygamie. Charles Ora Card est arrêté pour avoir quatre épouses mais réussit à échapper à la prison. Il se rend au nord vers le Canada et choisit un endroit dans le sud de l’Alberta où il y a beaucoup d’eau pour l’irrigation, des réserves de charbons et du bois pour construire une future colonie. D’autres mormons fuyant la loi sur la polygamie suivent Card en Alberta. En 1891, il y a quatre cent mormons vivant dans leur colonie prospère de Cardston. Les Albertains sont inquiets à propos de l’immigration mormone. Ils ont entendu parler des disputes entre le gouvernement américain et les mormons au sujet de la polygamie et ne veulent pas avoir de tels conflits en Alberta.

En 1890, l’Église mormone bannit la polygamie. Cela coïncide avec l’afflux des immigrants mormons en Alberta. Le problème de la polygamie étant résolu, le gouvernement canadien accueille avec enthousiasme ces mormons dont le séjour sur les terres arides de l’Utah leur a permis de développer un bon système d’irrigation agricole. Dans les années 1890, Card fonde également la compagnie Cardston Ltd., société à responsabilité limitée qui finance une minoterie, une fromagerie, une scierie et une batteuse à vapeur. D’autres colonies telles que Raymond, Magrath et Stirling voient le jour pour accommoder l’afflux de mormons.

En 1911, il y a dix-huit colonies mormones dans le sud-ouest de l’Alberta et dix mille membres de l’Église SDJ. Les mormons sont le plus grand groupe d’immigrants des États-Unis à venir en Alberta avant le début de la Première Guerre mondiale. En 1912, les responsables mormons commissionnent un nouveau temple pour Cardston. Le temple, qui est le premier temple mormon à être construit en dehors des États-Unis, coûte 750 000 $ et est conçu par des architectes de Salt Lake City. Il symbolise la réussite des communautés SDJ en Alberta et encourage l’immigration continue dans la région.

L’Alberta a constamment eu la plus grande population mormone de toutes les provinces du Canada. En 1999, le temple d’Edmonton est construit pour servir les mormons vivant dans le nord de l’Alberta.

Alberta has consistently had the largest Mormon population of any province in Canada. In 1999, the Edmonton Temple was built to service Mormons living in northern Alberta.


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships

Copyright © Heritage Community Foundation Tous droits réservés