hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:21:55 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

L’immigration égyptienne en Alberta

Dr. Antoine Noujaim

Dr. Noujaim est né au Caire, Égypte, en 1937. Il a vécu et étudié au Caire pendant les premiers vingt-cinq ans de sa vie, allant à l’université du Caire et obtenant un diplôme à la Faculté de pharmacie. En 1961, il a remporté la prestigieuse bourse d’études Fulbright en bionucléonique (étude qui combine la physique et la biochimie) à l’université Purdue dans l’Indiana. Là, il a obtenu sa maîtrise et son doctorat.

Dr. Noujaim est arrivé en Alberta au mois de septembre 1966, où il devenu professeur assistant à l’université de l’Alberta. Finalement, il a fait son chemin pour devenir président de la Division de pharmacie nucléaire. Pendant son temps à la présidence, le département est devenu le plus important en Amérique du Nord et a été le premier au monde à avoir son propre réacteur nucléaire.

En plus de sa carrière académique, Dr. Noujaim a aussi établi deux compagnies de biotechnologie, Biorama et Altarex. Les deux compagnies sont impliquées dans la recherche et le développement de vaccins contre le cancer. On espère que les vaccins seront capable de détruire sélectivement les cellules cancéreuses tout en épargnant les bonnes cellules, et les compagnies visent particulièrement les cancers de l’ovaire et du poumon.

Les nombreux prix accordés au Dr. Noujaim incluent la récompense canadienne la plus prestigieuse pour la recherche pharmaceutique, le prix McNeil (en 1987), le prix Old Master de l’université Purdue (1987), et la médaille Gouverneur-général du Canada-125 pour ses contributions pour le pays, et aussi de posséder un institut pour la recherche sur le cancer à l’université de l’Alberta nommé en son honneur. (L’institut Noujaim d’oncologie pharmaceutique).

Dr. Noujaim est décédé en juillet 2006.

Dr. Gamil Tadros

Dr. Gamil Tadros est né en Égypte et a étudié à l’université du Caire où il a obtenu un diplôme de baccalauréat es sciences en génie civil en 1962. En 1966 il est allé à Calgary pour étudier à l’école des études supérieures; en 1970, il a obtenu son doctorat en génie civil. Depuis son diplôme, Dr. Tadros a continué et est devenu l’un des ingénieurs les plus respectés dans le domaine de la conception et la construction de ponts. Il a publié plus de 110 articles de journaux et, en 1994, il a livré une tournée de conférences pour la Société canadienne de génie civil (SCGC). Actuellement, Dr. Tadros est consultant en structures pour la compagnie Speco Engineering Ltd. et consultant d’applications techniques pour le Centre de réseaux canadien d’excellence Innovations en structures avec systèmes de détection intégrés (ISIS Canada). Dr. Tadros a été impliqué dans la construction de plus de cent ouvrages de soutènements de ponts et aqueducs et plusieurs ponts de matériaux composites de pointe (ACM) en plus d’être impliqué dans la rénovation de ponts. Cependant, il est plus connu comme étant le concepteur du pont de la Confédération de treize kilomètres qui relie l’île du Prince Édouard au Nouveau-Brunswick – une conception qui lui a valu de remporter en 1996 le prix News Maker of the Year choisi par le Engineering News Record of New York. En plus de cela, Dr. Tadros a reçu des prix de la SCGC reconnaissant sa contribution à la profession d’ingénierie et a été élu Fellow de l’Académie canadienne de génie civil (Fellow of the Canadian Academy of Engineering). En 2003, il a remporté le prix Professionnel distingué (Distinguished Professional Award) de la Société Calgary Immigrant Aid.

Tawfik Nasr

Dr. Tawfik Nasr, un travailleur scientifique du Alberta Research Council (ARC) (Conseil de recherche albertain (CRA)) a investigué l’extraction du bitume des sables bitumineux de l’Alberta pendant plus de quinze ans. Après avoir été diplômé à l’université d’Alexandrie en Égypte, il est arrivé au Canada pour étudier à l’université du Manitoba où il a obtenu son doctorat en physiques. Dr. Nasr est venu en Alberta pour travailler sur un projet de géothermie de l’université de l’Alberta, il a rejoint le groupe de sables bitumineux du CRA et a commencé à développer des modèles pour la récupération thermique précoce du pétrole.

Les systèmes de procédé de drainage par gravité au moyen de la vapeur (SAGD) sont apparus tout d’abord dans les années 1980, fournissant une technique de forage de pétrole révolutionnaire. Avec une telle découverte capitale pour la technologie pétrochimique, les carences de la SAGD étaient évidentes – de grandes quantités d’eau et d’énergie étaient requises, créant des émissions de gaz à effet de serre nuisibles. Dr. Nasr a focalisé sur les moyens pour améliorer ces méthodes, créant plusieurs inventions pour réduire la consommation d’énergie de la SAGD. Ces inventions incluent le Expanding Solvent-SAGD et le Tapered Steam Solvent-SAGD, deux agents dissolvants améliorant l’efficacité de la conception originale. Plus récemment, Dr. Nasr a développé la Field Research Energy Database (FRED) (Base de données énergétique de la recherche sur le terrain). C’est une base de données qui stocke des données du projet SAGD et qui inclut un visualiseur spécial qui facilite l’accès et l’interprétation des données des projets SAGD.

Dr. Nasr vit à Edmonton avec son épouse et ses trois enfants. Il travaille pour le ARC depuis plus de vingt ans et est membre de la Petroleum Society of Canadian Institute of Mining, (Société du pétrole de l’institut canadien des mines), de la Society of Petroleum Engineers, et de la Canadian Heavy Oil Association.


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships

Copyright © Heritage Community Foundation Tous droits réservés