hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:22:04 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

L’immigration ukrainienne en Alberta

Yar Slavutych

Slavutych était un garçon de quinze ans quand ses grands-parents sont décédés durant la famine ukrainienne de 1932-1933 à l’époque où l’Ukraine faisait partie de l’Union soviétique. Bien qu’il n’existe pas de statistiques officielles pour savoir combien ont péri, on estime qu’entre sept et dix millions d’Ukrainiens ont perdu la vie. Le grand-père de Slavutych lui a fait promettre d’informer le monde de ce que le leader soviétique Joseph Stalin était en train de faire.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, Slavutych était membre de l’Armée clandestine ukrainienne, lançant des raids contre les trains allemands. À la fin de la guerre il a été une personne déplacée à Berlin, puis en Bavière, où il a été sélectionné pour aller aux États-Unis Là, il a vécu en Pennsylvanie où il a fait des études universitaires pour obtenir son doctorat. En 1960, l’université de l’Alberta recherchait son premier professeur en langue ukrainienne, Slavutych a soumis sa candidature et a obtenu l’emploi. Pendant qu’il était professeur à l’université de l’Alberta, il a publié de nombreux textes sur la langue ukrainienne. Il a aussi tenu la promesse faite à son grand-père en faisant de la recherche et en publiant des livres en ukrainien et en anglais sur les pertes de vie atroces au temps de la famine. Son œuvre a reçu une grande reconnaissance, incluant la reconnaissance officielle de l’état de l’événement qui avait été grandement ignoré par le monde. Actuellement, il est professeur émérite des Études slaves et d’Europe de l’Est à l’université de l’Alberta.

Andrew Shandro

Shandro est né en 1886 au Bukovyna, alors province de l’Empire austro-hongrois. En 1898, lui et sa famille ont immigré au Canada. Ils se sont installés près de la communauté agricole d’Andrew, à l’est d’Edmonton. Là, Shandro est devenu un agriculteur et maître de poste réputé et, en 1907, il est devenu inspecteur fédéral de homestead. Shandro a tiré profit de sa réputation pour se présenter comme candidat du parti libéral provincial pour la circonscription de Whitford située dans la région nord de Vegreville. Il a été élu à l’Assemblée législative en 1915, devenant le premier Canadien ukrainien à être élu à l’Assemblée législative de l’Alberta. Une autre élection a eu lieu en 1917, durant la Première Guerre mondiale. Parce qu’il servait comme lieutenant dans l’armée canadienne, il a automatiquement été proclamé sous la Section 38 de la Loi électorale qui stipulait que les candidatures des hommes combattant à la guerre ne seraient pas contestées. Ce fut la dernière élection que Shandro a remportée.

George Ryga (Ukraine)

Ryga est né à Deep River, Alberta, en 1932, de parents ukrainiens immigrants. Il a passé son enfance dans la communauté ukrainienne allant à l’école à classe unique. Quand il a eu seize ans, un enseignant lui a recommandé de participer à un concours organisé par le Centre pour les arts de Banff. Il a remporté le concours et une bourse parrainée par l’Ordre impérial des filles de l’Empire pour étudier au centre. Cependant, une année plus tard la bourse lui a été supprimée à cause d’un poème anti-guerre qu’il avait écrit.

En 1955, il a passé une année en Europe avant de revenir à Edmonton pour faire divers petits boulots. Ce n’est pas avant 1962, quand sa première pièce, Indian, a été produite pour la Société Radio-Canada (SRC), qu’il est devenu écrivain à temps plein. En 1967, il est devenu fameux partout au Canada pour sa pièce The Ecstasy of Rita Joe. Beaucoup considèrent encore la pièce comme étant la plus importante pièce anglaise écrite par un Canadien. Jouée pour la première fois à Vancouver, en 1969, elle a été la première pièce jouée au Centre national des arts à Ottawa, où parmi l’audience figuraient Pierre Trudeau, alors premier ministre du Canada, et les premiers ministres provinciaux. En 1971, la pièce a été jouée par le Ballet royal de Winnipeg.

Ryga a écrit beaucoup d’autres pièces, trois romans, et un recueil de poèmes, et il a laissé un grand volume d’œuvres non publiées à son décès en 1987.


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships

Copyright © Heritage Community Foundation Tous droits réservés