hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:22:29 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Plan d’instruction pour le secondaire : Droits de la personne

Information de base et matériel

Droits de la personne: Les droits de la personne peuvent être définis comme étant les droits et libertés élémentaires qui reviennent à tous les humains; Ils incluent souvent le droit à la vie et à la liberté, liberté de penser et d’opinion, et l’égalité devant la loi, parmi beaucoup d’autres. Ces droits sont très importants sinon fondamentaux pour mettre en œuvre des sociétés démocratiques dans le monde. Sans eux, il serait aisé pour un gouvernement élu ou une dictature d’abuser les minorités en toute impunité

En 1945, les Nations Unies (ONU) ont été officiellement créées. L’ONU peut être au mieux définie comme étant une association globale de gouvernements qui facilite la co-opération au niveau international des lois, de la sécurité, du développement économique et de l’équité sociale. Le nom «Nations Unies» a été estampé par le président des États-Unis Franklin D. Roosevelt qui l’a utilisé pour la première fois dans la Déclaration des Nations Unies le 1er janvier 1942 durant la Deuxième Guerre mondiale quand les représentants de vingt-six nations ont promis que leurs gouvernements continueraient à combattre ensemble contre les Puissances du Mal. Le 10 décembre 1948, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté et proclamé La Déclaration universelle des droits de l’Homme. Cela était perçu comme un événement de l’époque pour prévenir les atrocités dont le monde était témoin pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Au Canada, nous avons notre propre version d’une déclaration. Elle est officiellement nommée La Charte canadienne des droits et des libertés et est communément appelée La Charte. Elle a été rédigée et adoptée en 1982 par le gouvernement de Pierre Elliot Trudeau et a été la source de quelques controverses, spécialement au Québec, parce qu’elle était perçue comme contrevenant aux juridictions provinciales, mais dans l’ensemble, c’était une protection bien rédigée des droits de la personne des Canadiens.

Même si la réputation des droits de la personne du Canada est meilleure que la plupart des autres pays, il y a encore de la place pour de l’amélioration. En 1988, un grand nombre de groupes représentant les femmes, les Premières nations, les pauvres, les sans-abri, les immigrants et les réfugiés se sont présentés devant un comité des Nations Unies à Genève pour alléguer que la pauvreté largement répartie, la faim, le problème des sans-abri, et des coupures massives dans les programmes sociaux violaient les engagements que le Canada avait pris pour garantir les droits de base tels que le droit à la nourriture adéquate, l’habillement, les soins de santé, l’éducation, et autres droits aussi contenus dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Matériel

  • Accès informatique
  • Version imprimée ou affiche de la Déclaration des droits de l’homme de l’ONU
  • Version imprimée ou affiche de la Charte canadienne
  • Lectures sur les droits de la personne situées dans la zone étudiante

Activités de lancement

Définition des droits de la personne - Déclenchement de questions : Les élèves pensent et demandent souvent quels sont leurs droits en tant qu’étudiants. Parce qu’il n’existe pas d’accord universellement formulé des droits des étudiants, nous allons créer un plan de document qui fait partie de cette activité

  • S’il vous plait, veuillez discuter et enregistrer les droits des étudiants sur le document Loi sur les droits des étudiants informatiquement.

En complément: Y a t-il une raison à ce que le langage utilisé pour faire des proclamations ou des annonces officielles soit si différent de la langue de tous les jours? Y a-t-il une raison à ce que l’on utilise des termes et un choix de mots qui ne sont plus communs?

Image: Bill of Rights

  1. Un “droit” de quelque sorte soit-il ne peut fonctionner à moins qu’il fonctionne pour nous tous, et il devrait anticiper que même des situations exceptionnelles peuvent être gérées par une déclaration de droits complète. Réfléchissez et discutez de la façon comment ces droits peuvent être appliqués aux étudiants pendant leur temps aux études. Parce que chaque droit s’accompagne de responsabilités, veuillez discuter de et enregistrer les «Responsabilités des étudiants» équivalentes à chaqu’ un de vos «Droits des étudiants».
  1. Comment connaissons nous nos droits et responsabilités de citoyen(ne)s du Canada? Avons-nous une compréhension commune des droits de la personne? Discutez de et créer une liste de ce que nous comprenons des droits de la personne au Canada. Utilisez un tableau comme celui-ci-dessous en exemple ou créez en un. Plus tard, nous examinerons la loi qui décrit ces droits.

Remue méninges – Droits de la personne

Nom du droit de la personne et brève description – Droit de la personne tel que nous le comprenons.

ONU N ü

Canada
ü

  1. Catégories de réponses. Les réponses, ici, incluront probablement le droit de vote, la religion, et peut-être la liberté de s’associer. Enregistrer tous les différents points de vue issus de cette activité de remue méninges.

  1. Les droits de la personne dans la vie quotidienne de l’élève. Dans un exercice individuel ou à deux, les élèves peuvent discuter du sens des droits de la personne choisis – discuter et enregistrer autant que possible.
  • Comment chaque droit de la personne peut affecter la vie quotidienne.
  • Comment la suppression d’un droit ou d’une liberté affecterait leur vie.
  • Y a t-il des indications au Canada qu’un droit de la personne ou d’une liberté n’est pas toujours respecté?
  • Si l’on devrait s’attendre aux mêmes droits et libertés dans toutes les circonstances.
  • Essayer d’analyser pourquoi différentes “démocraties” créer une compréhension différente des droits de la personne et des libertés.
  1. Pouvez vous voir des différences ou conflits entre “les droits des étudiants” et la “Charte des droits et des libertés”? Lesquels ont la priorité? Est-ce que les droits et libertés des canadiens sont inconditionnels en toutes circonstances? Peut-on insister sur les droits individuels en toutes circonstances?

  1. Responsabilités: Si chaque droit de la personne décrit comment l’on devrait être traité en tant qu’individu – et groupes d’individus – la logique dicte qu’il doit avoir une responsabilité correspondante pour chacun de nous. Créez un tableau qui liste notre responsabilité personnelle pour chaque un des droits de la personne que vous avez fait ressortir lors de l’activité précédente.
  • Avons nous une compréhension de ce que la “responsabilité” veut dire?

Responsabilités individuelles

Nom et brève description – Quelle responsabilité avons nous pour nous assurer
que nous ne réduisons pas les droits de la personne des autres au Canada?

Le Droit ou liberté de la personne est
………………………………………………………………………..

Ma responsabilité personnelle est de …………………………………..

..………………………………………………………………………

Le Droit ou liberté de la personne est
………………………………………………………………………..

Ma responsabilité personnelle est de …………………………………..

..………………………………………………………………………

Le Droit ou liberté de la personne est
………………………………………………………………………..

Ma responsabilité personnelle est de …………………………………..

..………………………………………………………………………



Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships

Copyright © Heritage Community Foundation Tous droits réservés