<
 
 
 
 
>
hide You are viewing an archived web page collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:35:33 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

La solution: le certificat de terres au Manitoba

Deux parties du Manitoba Act (l'Acte du Manitoba) portaient sur les droits de terres pour les Métis et la dissolution du titre Autochtone. Cela était différent des traités qui furent plus tard signés entre le gouvernement de la Dominion et les Premières Nations.

La terre qui fut mise de côté fut basée sur un bref recensement de la province en 1870. A ce temps, on croyait que la population métisse du Manitoba ne dépassait pas 10 000.

Ce n'était qu'au printemps de 1875 que le gouvernement fédéral avait décidé sur le processus qu'on utiliserait pour prendre les applications sous la Section 31 du Manitoba Act; parce que « en plus des affaires habituelles du département, ça serait beaucoup trop pour l'agent en charge »; deux commissaires spéciaux furent nommés pour faire l'administration des terres et pour rédiger les certificats.

Les deux commissaires ont complété leur devoir l'année d'après. Leur rapport a décrit les méthodes utilisées et comment distribuer les terres et les certificats et fut accepté en mars 1876. Les commissaires Machar et Ryan nommèrent 5 088 personnes qui auraient le droit de participer dans la distribution de la réserve de quatre cent mille âcres (556 599 hectares).


logo Heritage Community Foundation logo Edukits.calogo Patrimoine canadien