<
 
 
 
 
>
hide You are viewing an archived web page collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:35:58 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

Marie-Anne Gaboury

Marie-Anne GabouryMarie-Anne Gaboury quitta la vallée du Saint-Laurent avec son mari Jean-Baptiste Lagemodière. Jean-Baptiste était employé dans la traite des fourrures et il passa environ quatre ans dans le région d'Edmonton. Elle fut la première femme canadienne française à venir dans l'Ouest. Les deux époux travaillèrent fort et traversèrent de nombreuses difficultés mais ils en sortirent vainqueurs et prospères. Ils étaient amis des autres marchands ainsi que des autochtones. Le couple eut huit enfants; l'une de leur fille, Julie, allait être la mère de Louis Riel, le célèbre leader métis.

La rue principale du quartier d'Edmonton où se trouvent la Cité francophone et le Campus Saint-Jean s'appelle Rue Marie-Anne Gaboury.


logo Heritage Community Foundation logo Edukits.calogo Patrimoine canadien