hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 16:48:57 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

"Isidore Cassemottes" de Saint-Vincent, Alexandre Mahé (1880 – 1968) et la survivance canadienne-française en Alberta

par Dr Juliette Champagne

Beaucoup des cultivateurs qui arrivent dans l'Ouest ne connaissent rien à l'agriculture. Nos informateurs de Saint-Vincent nous ont raconté des histoires de l'époque invraisemblables, mais typiques de ce qui ce passe alors un peu partout dans l'Ouest. 42 Dans un cas, un Montréalais, qui avait été gérant d'une banque, dit-on, avant de venir quérir sa fortune dans l'Ouest, a l'idée de se spécialiser dans l'élevage de veaux à Saint-Vincent, qu'il pense acheter pour presque rien et nourrir au lait condensé. Mais, bien sûr, ses veaux ne peuvent pas profiter d'un tel régime alimentaire et les vaches en «fer blanc» sont dispendieuses. On rigole que l'ancien banquier n'a même pas su compter le nombre de boîtes de lait qu'il faudrait pour nourrir un seul veau, ni les frais pour acheter tant de boîtes. Son échec fait sourire les voisins.

Un autre arrivant, fier de la belle terre noire sur son homestead. décide qu'il ne fera que de la culture maraîchère. Il défriche un lopin de terre et plante des tomates. Vers la fin de l'été, de fait, il peut se vanter d'avoir une très belle récolte de grosses tomates rouges. Mais pour les vendre il doit les charrier au terminus à Végreville; les fruits délicats ne supportent pas les secousses et la chaleur du voyage sur le long chemin cahoteux. Arrivées à destination, ses tomates sont en purée, complètement abîmées, et il doit les jeter. Le pire est que, si convaincu était-il de l'avenir de la culture de tomates, il n'a pas semé de céréales comme ses voisins plus pragmatiques que lui. En raison de son imprudence, il perd le profit de sa première année. D'après nos informateurs, le pauvre homme en est tellement découragé qu'il sombra dans la déprime et plusieurs mois plus tard, s'enlève la vie.

Source:

  • Champagne, Juliette Marthe. "Isidore Cassemottes" De Saint-Vincent Alexandre Mahe (1880 – 1968) Et La Survivance Canadienne-Francaise En Alberta. Ann Arbor, Michigan: 2001. Reprinted with permission from Dr. Juliette Champagne and UMI Dissertation Services.

 
English / Français
The Heritage Community Foundation created the content of this site


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the towns of St. Vincent and St. Paul, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved