hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:20:17 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Letendre
Quicklinks
Beaulieu

Berland

Cardinal

Desjarlais

Dumont

Garneau

Letendre

Paul

Quicklinks

Né à Sorel en 1762, Jean-Baptiste Letendre se rend dans le Nord-Ouest durant les années 17801. Il travaille pour la Compagnie du Nord-Ouest comme « devant », c'est à dire guide de bateau entre 1785-1786, et au fort-des-Prairies (Fort-la-Corne, SK) comme interprète en 1804. Il a pris Josephte « Crise » comme épouse, à la façon du pays, avec qui il a des enfants. La famille Jean-Baptiste Lagimonière (époux d’Anne-Marie Gaboury) les rencontre en 1806. Jean-Baptiste (ou son fils qui porte le même nom) accompagne David Thompson en 1810, et ils reviennent des collines Beaver (maintenant le parc national de Elk Island à l’Est d’Edmonton) avec une centaine de peaux de castor. Le même Letendre accompagne Thompson sur la rivière Athabasca jusqu’aux Rocheuses, mais l’abandonne au mois de janvier 1811 à la fourche de la rivière Canoe et de la Columbia.

Letendre travaille aussi comme homme libre dans la traite des fourrures, et tient un poste sur la rivière Saskatchewan pendant une dizaine d’années. Il s’installe pour un certain temps dans la colonie de la Rivière-Rouge, et un de ses fils est tué en 1816, durant La Grenouillère, lorsque s’affrontent les employés de la CNO et de la CBH. Letendre retourne dans l’Ouest et passe quelques années au poste de la montagne de Roches (Rocky Mountain House). La famille revient à la Rivière-Rouge, où Letendre s’installe comme cultivateur. Il est prospère et s’occupe d’un clan d’une quarantaine de personnes.

Un fils s’établit à Pembina, au Dakota du Nord, tandis que Louis travaille entre la Fourche de la Saskatchewan et le poste de la Montée sur la rivière Nord-Saskatchewan, et sa famille s’établit dans la région du fort Carleton durant les années 1850. Le petit-fils de Batoche fonde le village de Batoche sur la rivière Saskatchewan-Sud en 1872, qui deviendra le centre de la résistance métisse en 1885. On retrouve aussi le nom Letendre dans la région du lac Ste-Anne.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved