hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:20:33 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Centre-Nord de l'Alberta
Quicklinks
Nord-Ouest de
l'Alberta

Nord-Est de
l'Alberta

Centre-Nord de
l'Alberta

Centre de l'Alberta

Sud de l'Alberta

Quicklinks

Dans un sens, il serait possible de considérer la communauté de Saint-Albert comme étant le premier centre de colonisation canadienne-française de l’Alberta, mais puisque les terres de la localité immédiate ont été arpentées en rang pour le règlement du scrip métis, elle fut surtout peuplée par les Métis indigènes à la région. Les premiers colons canadiens-français venant de l’extérieur pour prendre des terres dans cette région sont les frères Joseph et Frank Lamoureux qui arrivent à l’automne de 1872. Il s’agit de deux frères aventuriers qui, après un périple américain, s’étaient rendus en Oregon et ensuite se joignent à la ruée vers l’or du Caribou. Ne faisant pas fortune, ils entendent parler de la vallée de la Saskatchewan d’une équipe d’arpenteurs qu’ils croisent en route et viennent s’installer en face du Fort Saskatchewan à une dizaine de kilomètres de Saint-Albert. Des membres de leur famille et des amis viendront les rejoindre et le petit village qu’ils fondent sera nommé Lamoureux.

Plusieurs années plus tard, la colonisation dans cette région se poursuit sous l’impulsion de Jean-Baptiste Morin qui est nommé agent officiel du gouvernement fédéral à la suggestion de Mgr Vital Grandin et du père Albert Lacombe en 18901. Basé à Montréal, où il a son bureau, il donne des conférences et fait de la publicité pour faire connaître l’Alberta à de potentiels colons canadiens français, au Québec et aux États-Unis. Morin est considéré être le fondateur de Morinville et de Beaumont, où vinrent d’installer plusieurs centaines de familles, et il a encouragé aussi la colonisation à Edmonton, Saint-Albert, Fort Saskatchewan or Lamoureux, Stony Plain, Saint Pierre de Villeneuve, Rivière-qui-Barre et Végreville. Donald Smith précise que des 620 familles qui s’installe dans huit établissements dans la région plus de la moitié sont des États-Unis, et seulement un cinquième d’entre-elles du Québec2.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved