hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:20:34 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Centre de l'Alberta
Quicklinks
Nord-Ouest de
l'Alberta

Nord-Est de
l'Alberta

Centre-Nord de
l'Alberta

Centre de l'Alberta

Sud de l'Alberta

Quicklinks

Le centre de l’Alberta a aussi eu un nombre considérable de colons francophones, dont un grand nombre venaient de France. À Sylvan Lake, une trentaine de familles d’idéalistes français viennent fonder une vraie société socialiste avec le Dr. Tanche de Lille en 19061. Ils habitaient tous ensemble dans une grande grange avec leurs bestiaux et leurs volailles. Deux ans plus tard la colonie est en faillite, la moitié des familles retournent en France, les autres prenant des concessions ailleurs. Le Edmonton Bulletin note une cinquantaine de colons bretons allant s’installer dans la région de Red Deer en 19042.

Les religieuses de la communauté des Sœurs de la Charité de Notre-Dame d’Evron sont huit lorsqu’elles fondent un couvent et un hôpital à Trochu, où sont installés un groupe d’officiers français qui avaient quitté la France lors de la séparation de l’Église et l’État3. Durant ces années, une communauté francophone assez homogène se réunit entre Stettler et Drumheller. Une douzaine de prêtres catholique de Tinchebray en Normandie s’installent aussi dans la région de Stettler, où ils fondent des paroisses et font des visites de missions dans les chantiers et les localités environnantes. En 1910, ils avaient construit une église, un couvent, une école et un hôpital à Stettler. Ils quittent le diocèse d’Edmonton suite à des difficultés avec Mgr H.-J. O’Leary. Des Français de cette région, un grand nombre des hommes retourne en France lorsque la guerre éclate en 1914.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved