hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:20:38 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Sylvan Lake
Quicklinks

Lacombe

Sylvan Lake

Trochu

Quicklinks

Les premiers habitants appelaient cette étendue d’eau le "Lac aux serpents". Le cartographe et explorateur canadien bien connu, David Thompson, lui donna le nom de Lac Methy en 1814. John Palliser, autre explorateur et géographe, en parlait en 1859 comme du "Lac des cygnes". Le lac et la colonie qui s’est développée sur la rive sud-est sont connus depuis le début du XXe siècle sous le nom de "Sylvan Lake" (du latin "sylva qui signifie "la forêt")

Les premiers colons vinrent juste avant la fin du XIXe siècle. Alexandre Loiselle et son fils Louis arrivèrent du Michigan avec tout l’équipement nécessaire pour installer une scierie. Une fois le déboisement commencé, d’autre colons se joignirent à eux, parmi lesquels les Archambeau, venus de France, qui se bâtirent une maison avec les pierres de la région, réplique identique de la maison qu’ils avaient laissée dans leur pays. Jusqu’à ce qu’on ait construit une clôture, les chèvres des Archambeau étaient parquées à l’étage supérieur. La maison est toujours là, de même qu’un autre "château de pierre", la maison Balleu, construite en 1910 et qui est devenue maintenant un café.

Peu de temps après l’arrivée des Archambeau, en 1906, le Dr Tanche qui était de Lille (France) amena 30 familles françaises à Sylvan Lake. L’intention de ce médecin était de fonder "une vraie colonie socialiste". Tout le monde logeait dans une vaste grange, y compris le bétail. Le rêve du Dr. Tanche ne dura pas plus de deux ans et il subit le triste sort d’autres utopies du même genre. La moitié des familles retournèrent France. L’autre moitié reçut des concessions pour cultiver la terre quelque part d’autre. Et le médecin? Il quitta sa ferme de Sylvan Lake en 1917 et retourna en France pour mourir.

La population de Sylvan Lake est passée de 185 habitants en 1923 à 8 500 en 2004. Elle est devenue une ville de villégiature pour toutes saisons et attire chaque année un million de visiteurs de tous les coins du globe.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved