hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:20:52 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Mallaig
Quicklinks

Bonnyville

Brosseau

Cold Lake

Lac-la-Biche

Mallaig

Plamondon

Saint-Paul

Saint-Vincent

Thérien

Végreville

Quicklinks

Hôtel MallaigMalgré que la région qui est devenue Mallaig a d’abord été prospecté en 1906 par M.W. Hopkins, et rendu disponible aux homesteaders l’année suivante, la région n’eut son nom qu’en 1928, lorsqu’une gare ferroviaire fut construite dans la région.

Il y avait de la diversité ethnique dans les premiers habitants de la région, mais la plupart était d’origine française. Ces pionniers—des ouvriers d’usine, des travailleurs de villes surpeuplées, des recrues des prêtres-colonisateurs, et des immigrants américains et de l’Europe centrale—étaient souvent trop pauvres pour se payer une ferme et de s’établir près du chemin de fer.

Jusqu’à l’établissement de Mallaig, les habitants de la région, plusieurs entre eux venant originalement de la France, allaient aux églises des paroisses de Sainte-Lina, Thérien ou de St-Vincent. Il y avait un bureau de poste au sud-ouest de l’emplacement présent de la ville appelé « La Madeleine », probablement nommé pour se souvenir de l’emplacement antérieur de certains homesteaders dans la France. Plusieurs Français étaient encore célibataires lorsque la Première Guerre Mondiale a éclaté et se sont rejoint à leurs régiments, comme indiqué par la loi canadienne et française. La plupart d’entre eux ne sont jamais revenus au Canada; certains d’entre eux ont été tués, d’autres ont été gravement blessés ou perdus.

De la bonne terre agricole a rendu l’existence continuelle de cette communauté croissante dépendante sur l’agriculture. D’après la loi, les homesteaders avaient trois ans pour développer 30 âcres de leur terre, clôturer leur quartier et construire une maison avant de faire une réclamation officielle. Cette œuvre fut accomplie avec la coopération communautaire—le bétail était quelquefois marqué et gardé dans le Beaver Valley par des éleveurs, tandis que des machines coûteuses de battage travaillaient d’une ferme à une autre.

En 1928, le chemin de fer atteint la région. Un nouveau bureau de poste fut construit et nommé d’après la ville natale d’un mécanicien écossais, Mallaig. L’immigration à la ville a grandi dramatiquement. Un petit village est apparu quasiment en une seule nuit; les premiers magasins, forges, écoles et églises furent construits comme compléments à leurs élévateurs de grain. Des services modernes tels que l’électricité et le chauffage au gaz naturel furent graduellement introduits.

Mallaig n’a jamais grandi au-delà d’un hameau, mais elle continue de se jouir de superbes terres agricoles et de sa proximité à St-Paul. Plusieurs des noms de familles originales vivent toujours dans les entreprises et le gouvernement de Mallaig. Mallaig appartient à la paroisse de Saint-Jean-de-Brébeuf qui contient plusieurs églises, et la communauté est fière d’avoir le musée Mallaig Haglund, la bibiliothèque communautaire de Mallaig, le Mallaig Unity Centre and Curling Rink et l’école communautaire bilingue de Mallaig.

Source(s):

  • Mallaig – Therien History Book Committee. Precious Memories – Mémoires Précieuses: Mallaig – Therien 1906-1992. Mallaig: Mallaig History Book Committee, 1993.
Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved