hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:21:04 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Lethbridge
Quicklinks

Calgary

Lethbridge

Quicklinks

Chemin de fer pour le transport de charbon Tandis que la plupart des premiers Franco-albertains de l’Ouest se regroupaient dans de grandes communautés, on trouvait aussi une présence discrète et plus ancienne de francophones parmi les mineurs et les ouvriers agricoles de Lethbridge et d’autres localités du sud de l’Alberta. Il y avait aussi une population de Métis venus depuis longtemps du Manitoba et de la Saskatchewan. Quand les fermiers canadiens-français de Saskatchewan se rendirent dans les centres du sud de l’Alberta, afin de profiter des possibilités d’emploi, la frontière entre les deux provinces s’estompa.

Un train à vapeur du North West Coal and Navigation CompanyDans les années 1860, des chercheurs d’or du Montana affluèrent sur le territoire des Pieds-Noirs dans le sud de l’Alberta. Ils arrivèrent dans un pays appelé sik-okotoks, ou "le lieu des roches noires" ainsi nommé à cause de l’abondance des affleurements de charbon typiques de la région. Des négociants en whisky de Fort Whoop-up furent les premiers colons permanents de la région. C’était des bouilleurs de cru arrivés du Montana en 1869 pour faire commerce d’une mixture d’alcool éthylique, d’eau de la rivière, de tabac à priser et de lessive à peau de bison. Les choses stagnèrent jusqu’à l’arrivée du chemin de fer en 1885 mais déjà d’importants entrepreneurs avaient un œil sur la région.

Alexander T. Galt dont le nom est associé à un grand nombre de projets, attira l’attention de nombreux amis sur les gisements de charbon de la région. Parmi ceux-ci, il y avait Mr.William Lethbridge. En 1882, Lethbridge devint le président de la compagnie nouvellement créée: la North Western Coal and Navigation Company qui conclut un contrat avec la compagnie du Canadien Pacifique en vue de livrer le charbon dans des centres commerciaux (surtout à Medicine Hat) pour servir de combustible dans les maisons et alimenter les locomotives de train. L’exploitation minière à grande échelle assura une croissance rapide dont la communauté profita pendant des années et devint en dernier ressort la force agissante qui mena à la naissance de la cité de Lethbridge.

Terrain de golf, Paradise CanyonLethbridge continua de croître grâce en grande partie à l’appui financier fourni par les mines. Cela n’était pas très facile d’attirer les gens pour cultiver la terre, car de l’extérieur Lethbridge avait la réputation d’être aride. Lethbridge est l’une des villes les plus chaudes du Canada et c’est à grand renfort d’irrigation que la communauté acquit sa prospérité.

A l’heure actuelle, Lethbridge est l’une des plus grandes villes de l’Alberta et la population francophone locale issue des mineurs et journaliers immigrants est toujours active. Des programmes d’immersion française sont offerts par quelques-unes de 25 écoles de la ville; de plus il y a l’École La Verendrye qui prodigue un enseignement tout en français à 100 élèves, de la maternelle à la 12e année. L’université de Lethbridge offre des cours de langue et de culture françaises. L’éducation en français est gérée par le Conseil scolaire catholique et francophone du Sud de l’Alberta.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved