hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:21:06 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Les associations jeunesses
Quicklinks

Les associations jeunesses

Éducatifs

Culturel / politique

Affaires

Quicklinks

Pour la communauté franco-albertaine, la jeunesse représente l’avenir. Ainsi au fil des ans, de nombreuses associations jeunesses sont créées.

D’abord fondée au Québec en 1904, l’Association catholique de la jeunesse canadienne-française (ACJC) fait son apparition à Edmonton en 1913. L’association organise de nombreux cercles locaux qui ont pour but de préparer les jeunes à travailler pour la survie de la langue et de la foi. En juillet 1933, lors du congrès général de l’ACJC à Montréal, le cercle Bellarmin, un des cercles de l’ACJA à Edmonton se voit décerner le trophée Vanier pour avoir, de toutes les filiales du Canada, accompli le meilleur travail au cours de l’année.

Lors d’une assemblée générale de l’ACFA tenue à Falher en avril 1932, M. Léo Belhumeur, le secrétaire-général, prend l’initiative d’inviter les jeunes à y participer. Les jeunes lui proposent alors d’avoir une organisation bien à eux. Il s’agit des Avant-garde de l’ACFA, un regroupement de jeunes qui sera très actif par la suite. Par exemple, en 1834, les Avant-garde prépare La Survivance des jeunes une publication mensuelle qui est insérée dans le journal La Survivance. En 1937, lors du Deuxième congrès de la langue française qui a lieu à Quebec, la délégation des Avant garde est le seul groupe de jeunes minoritaires présent.

En décembre 1925, cinq jeunes filles fondent les Bonnes Amies. Le groupe a pour but de promouvoir le bien-être de la jeunesse féminine, d’encourager la langue française et de rassembler la jeunesse canadienne-française. Plus de 70 jeunes filles francophones de la ville assistent à la première réunion. Le groupe va exister pendant plus de 25 ans. Les Jeunes Canadiens, un groupe de jeunes hommes célibataires aussi créé en 1925 se donne les mêmes buts.

L’année 1935 marque le début des Scouts francophones à Edmonton. Cette première troupe francophone porte le nom Troupe 27e. Les premières Guides franco-albertaines prononcent leur promesse au début mai 1937. En 1973, le regroupement des Scouts renaît et la formation officielle du district scout francophone en Alberta a lieu le 24 novembre 1973.

L’idée de la Relève Albertaine est d’abord lancée en 1950 à l’exécutif de l’Association des éducateurs bilingues de l’Alberta. Le 5 novembre 1954, plus de 300 délégués participent au premier congrès provincial de la Relève Albertaine sous la présidence de Jean Papen, un élève au Collège Saint-Jean. Entre autres, le groupe organise des concours, des échanges épistolaires et une chronique dans le journal La Survivance. Le congrès de 1956 regroupe plus de 600 participants. Malheureusement, le mouvement s’éteint en 1959.

Pour faire suite à la Relève, le Comité des jeunes du cercle Edmonton de l’ACFA est créé le 25 octobre 1965. C’est à ce groupe que nous devons les premières boîtes à chanson en Alberta. En 1966, le Comité des jeunes prépare l’organisation d’un regroupement provincial. Le groupe est aussi responsable de l’organisation d’un congrès de jeunes francophones des quatre provinces de l’Ouest en octobre 1967.

Le comité des jeunes sera remplacé par Jeunactualité fondé en 1969 et qui s’est donné comme but d’organiser un centre culturel.

Fondé en 1972, Francophonie Jeunesse de l’Alberta participe au fil des ans à un nombre important de grands dossiers tel celui de l’Affaire Piquette en 1987.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved