hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:21:19 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
La communauté francophone de l’Alberta de 1982 à l’an 2000
Quicklinks

Les communautés francophones et leur histoire

Après la Deuxième Guerre Mondiale

Organisations

Les gens

Les quartiers francophones d’Edmonton

La communauté francophone
de 1960 à 1980

La communauté francophone
de l’Alberta de 1982 à l’an 2000

Quicklinks

La période allant de 1982 à l’an 2000 est une période particulièrement mouvementée dans la vie de la communauté franco-albertaine. En plus des affaires Piquette et Mercure et de la fondation des écoles homogènes françaises, un nombre important de regroupements de tous genres voient le jour. Par exemple, la Société acadienne de l’Alberta est fondée en 1986. Le Centre Marie-Anne-Gaboury est ouvert en 1990 et l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta est créée la même année. Créée en 1991, la Société francophone de communication gère le réseau Internet FrancAlta à compter de 1996. L’Association multiculturelle francophone de l’Alberta (1989) et Alliance Jeunesse famille de l’Alberta (1999) valorisent la diversité culturelle.

Les aînés s’affirment de façon particulière pendant cette période. À compter de 1995, l’opération du manoir Saint-Thomas (créé en 1982) est consolidée à celle du Manoir Saint-Joachim, ouvert depuis 1981. En 1990, les aînés franco-albertains se dotent d’une association bien à eux, la Fédération des aînés francophones de l’Alberta qui comprend quatre regroupements provinciaux et plus de 1 100 membres.
Les jeunes sont aussi très actifs. En 1982, FJA dévoile le drapeau franco-albertain créé par Jean-Pierre Grenier, étudiant à la Faculté Saint-Jean. Le premier Parlement jeunesse de l’Alberta est organisé en 1992. La même année, les premiers Jeux francophones de l’Alberta permettent aux jeunes sportifs francophones de faire valoir leur esprit d’équipe. La Société des jeux francophones est incorporée en 1994. FJA est l’hôte des premiers Jeux francophones de l’Ouest qui se déroulent à Beaumont en 1995.

La création de deux nouveaux organismes démontre l’énergie qui anime les artistes de la communauté francophone. Incorporée en juin 1997, la Société francophone du centre d’arts visuels a pour mission la promotion des artistes francophones de l’Alberta. Fondé en 1995 le Centre de développement musical (CDM) a le mandat de dépister et de développer le nouveau talent albertain d’expression française. Un nouveau local de rencontre et de répétition inauguré en 2000 permet de réaliser l’enregistrement de maquettes.

Dans le domaine économique, la communauté francophone de l’Alberta vit de grands succès : l’achat en 1986 de l’édifice du Centre 82 par un groupe d’investisseurs francophones, l’incorporation en 1997 de la Chambre économique de l’Alberta et le création en 1991 de La Fondation Fernando Girard.

En région, les choses bougent aussi. Plusieurs centres francophones régionaux célèbrent leur 75e anniversaire pendant cette période : Bonnyville en 1982, Rivière-la-Paix en 1987, la paroisse Sacré-Coeur de Donnelly en 1997. La Mission du Lac La Biche devient site historique provincial en 1987 et national en 1989. On célèbre aussi l’ouverture de centres culturels à Lethbridge (1982), à Saint-Paul (1984), à Morinville-Legal (1985), à Plamondon (1994) et à Saint-Isidore (1987). L’ouverture officielle du Barbar de Saint-Isidore a lieu le 15 décembre 1989. À Calgary, la Cité des Rocheuses est ouverte en octobre 1997.

On remarque aussi la mise sur pied de nouveaux services dans les régions. Le 17 janvier 1992, Saint-Isidore ouvre officiellement sa clinique médicale francophone. Le 25 mars 1992, Saint-Paul crée le premier centre francophone d’alphabétisation en Alberta. La radio communautaire de Rivière-la-Paix entre en ondes en octobre 1996.

De 1982 à l’an 2000, la communauté franco-albertaine se développe et s’affirme de plus en plus.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved