hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:21:34 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Fête Saint-Jean Baptiste
Quicklinks

Fête
Franco-Albertaine

Fête Saint-Jean
Baptiste

Autres Festins

Quicklinks

La fête liturgique de saint Jean, le 24 juin dans l’Église catholique provient d’une fête païenne célébrant le solstice d’été en passant une longue nuit autour d’un feu de joie. La fête était célébré dès les débuts de la Nouvelle-France, et saint Jean était considéré comme étant le patron des Canadiens français. En 1834, sous l’impulsion du patriote Ludger Duvernay la fête de la Saint-Jean est instaurée comme journée nationale des Canadiens français, et la Société Saint-Jean-Baptiste est fondée. La fête est apportée en Nouvelle Angleterre par les ouvriers Canadiens français, et les colons albertains fondèrent aussi une Société de la Saint-Jean-Baptiste fut vite montée et la fête célébrée dans toutes pompes. À la longue, en Alberta, la société et la fête perdent le sens nationaliste tel que célébré au Québec, où de nos jours, le nom du saint à été évacué et la fête du 24 juin est connue simplement comme « la fête nationale ». En France, où, traditionnellement depuis des siècles, des feux de joie et des veillées avaient lieu ce jour-là, la fête est aussi devenue laïque, et les Français célèbrent « la fête de la musique » et tous sont encouragés de sortir dans la rue et jouer de la musique et danser. C’est aussi l’occasion de grands festivals et de concerts, débutant la saison estivale.

Le 24 juin est toujours célébré comme la Saint-Jean dans certaines régions de l’Alberta, et comme l’on connaissait au début de la colonisation à Edmonton, Morinville, Saint-Albert ou ailleurs. La photo de 1916 des membres de la communauté du lac Saint-Vincent est assez typique de ce qui se faisait.

Pour montrer ce qui ce fait de nos jours, nous incluons des photos de la fête de la Saint-Jean à Bonnyville au Camp Saint-Louis de la paroisse au bord de Moose Lake. La Saint-Jean a toujours été célébrée à Bonnyville, où en fin juin, les journées ensoleillées sont particulièrement longues et il n’y a que quelques heures de nuit. Puisque durant l’hiver c’est l’inverse, les habitants de la région profitent de la belle saison. Dans la région de la Rivière-la-Paix, où ils ont presque le soleil de minuit, la Saint-Jean est aussi une fête très populaire. Apparemment, il y a toute une tradition locale autour des veillées du genre durant la belle saison, et non seulement pour la Saint-Jean.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved