hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:21:41 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
CHFA, de 1982 à 1990
Quicklinks

CHFA, de 1982 à 1990

Quicklinks

La nomination de Denis Collette, le 10 août 1982, au poste de Directeur de la radio française en Alberta, marque non seulement le début d’une période où CHFA est particulièrement présent dans la vie de la communauté franco-albertaine, mais aussi le début d’une période très mouvementée. On se souviendra que CHFA entrait en ondes pour la première fois le 20 novembre 1949. CHFA était alors un poste privé créé grâce au travail de la communauté francophone. Vingt-cinq ans plus tard, le 1er avril 1974, Radio-Canada devenait propriétaire de CHFA.

Déjà à compter de 1984, alors que CHFA célèbre son 35e anniversaire, les événements se multiplient sur le plan politique. On parle beaucoup d’écoles françaises et d’Article 23. En avril 1987, Léo Piquette pose une question en français à l’assemblée législative albertaine et l’Affaire Piquette est lancée. Et puis il y a l’Affaire Mercure. Le 25 février 1988, la Cour suprême du Canada décrète que l’Alberta doit promulguer ses lois en français en vertu de la Loi des Territoires du Nord-Ouest. À la même époque, le contenu de l’entente du lac Meech est longuement débattu. Et tous ces événements sont discutés à l’antenne de CHFA.

Le 1er mars 1986, Denis Collette invite Francophonie Jeunesse de l’Alberta à trouver le moyen d’améliorer la présence des jeunes sur les ondes de CHFA. Le résultat est la très populaire émission Prochaine Vague qui est, à l’époque, une des seules émissions-jeunesse régulières au réseau français de la radio de Radio-Canada.

Parmi les plus grands succès de CHFA à ce moment, il faut compter les émissions qui font valoir le patrimoine franco-albertain. En 1988, CHFA produit, pour le réseau, une série documentaire sur l’histoire des Oblats dans l’Ouest. Toujours en 1988, CHFA lance l’émisssion Les Albertains. En janvier 1993, on atteindra 400 émissions. Et puis de 1989 à 1990, l’historien Guy Lacombe anime une petite chronique hebdomadaire bien appréciée au sujet de l’histoire des francophones.

En 1989, CHFA célèbre son 40e anniversaire et on dira par la suite que l’année restera gravée dans la mémoire collective des employés de CHFA comme une année d’innovation. Pour inclure les communautés franco-albertaines régionales, CHFA organise un récital à Bonnyville. Ce récital met en vedette Lorraine Fontaine-O’Connell, soprano, Gisèle Rouleau, pianiste et le compositeur Paul Lamoureux.

C’est aussi en 1989 qu’a lieu le premier Gala albertain de la chanson. C’est le projet qui aura la plus longue vie puisque le Gala se produit chaque année depuis et cela avec le même désir de faire briller les jeunes talents de la communauté. L’année suivante, CHFA et l’ACFA organisent le premier Gala interprovincial qui est présenté en rotation par les quatre provinces de l’Ouest chaque année depuis.

Mais de tous les projets réalisés, le plus marquant est sans doute la présentation de l’oratorio Les deux âmes d’Alexis Constant interprété par l’Orchestre symphonique d’Edmonton et les Richard Eaton Singers sous la direction d’Uri Mayer. Trois francophones de l’Ouest interprètent les rôles principaux. Présenté devant plus de 2 000 personnes, le concert est diffusé en direct à la radio française de Radio-Canada.
Dans la vie de toute institution il y a des moments particulièrement forts. Pour CHFA, les années 1982 à 1990 compte sûrement parmi les plus belles de son histoire.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved