hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:21:46 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer

Loi sur les langues officielles

Quicklinks

Législation

Education en français

Commissions
scolaires
francophones

Programmes d'études francophones

Loi sur les langues officielles

Assimilation

Quicklinks

Le Premier ministre Pierre Elliott TrudeauEn 1969, la loi sur les langues officielles est acceptée et pour les communautés francophones en situation minoritaire ceci leur amène une nouvelle source de financement et de sécurité pour leurs droits linguistiques qui sont rudement éprouvés. Dans ce que certains verront comme une ingérence du fédéral dans les affaires des provinces, les écoles qui offrent de l’enseignement en français trouvent aussi une nouvelle source de financement par le gouvernement fédéral.

En Alberta, un amendement à loi scolaire en 1968 donne la permission d’enseigner 50% du curriculum en français, et en 1976, 80% de la journée d’enseignement peut se faire en français. C’est la période de la montée du phénomène d’école d’immersion, car partout au Canada, inspirés par le bilinguisme officiel, les parents inscrivent leurs enfants dans les programmes d’immersion. Les écoles sont encore mixtes, les enfants dont la langue maternelle est le français sont regroupés avec ceux dont c’est la langue seconde.

Ce n’est qu’en 1982, avec le rapatriement de la constitution que le droit à l’instruction française pour les enfants francophones de souche est ajouté. La Charte canadienne des droits et libertés accorde dans l’article 23 la reconnaissance des droits linguistiques pour les minorités anglophones et francophones qui obtiennent le droit de faire instruire leurs enfants dans leur langue et de gérer ces écoles.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved