hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:21:59 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer

Accueil  |  Info  |  Nous Rejoindre  |  Partenaires  |  Plan du Site  |  Archives  

spacer
Alberta's Francophone Heritage
les débuts, peuples et leurs communautés, Culture et mode de Vie, Heritage Community Foundation, Albertasource et Alberta Lottery Fund

 

Francophone Edukit

Angel Spacer
Les Politiciens Franco-Albertains
Quicklinks

Législation

Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme

Loi sur les langues officielles

Trudeau et la charte
des droits et libertés

Les Politiciens
Franco-Albertains

Personnages d'importance

Quicklinks

De nombreux Franco-Albertains s’intéressent beaucoup à la politique et y participent activement au fil des années.

À l’élection des Territoires du Nord-Ouest en octobre 1891, l’avocat Antonio Prince est élu représentant de la nouvelle circonscription de Saint-Albert. Frédéric Villeneuve, le fondateur du premier journal francophone L’ouest Canadien, est élu aux élections de 1898. Dans une élection partielle en 1903, L.-J.-A. Lambert remplace Villeneuve.

Plusieurs francophones de l’Alberta sont nommés sénateur : le docteur Philippe Roy (1905), J-L Côté (1923), P.E. Lessard (1925) et le docteur Aristide Blais (1940). En 2005, le gouvernement fédéral nomme la professeure Claudette Tardif.
René-Antoine Pelletier (1935), de Falher devient le premier Canadien français de l’Alberta à siéger à la Chambre des Communes. Joseph Miville-Déchène y siège de 1940 à 1958. En 1957, Marcel Lambert est élu dans la circonscription d’Edmonton-Ouest. Walter Van de Walle est élu député conservateur aux élections fédérales de 1986.

Au niveau provincial, aucun Canadien français n’est élu lors de la première élection provinciale de 1905. Mais en 1909, les francophones remportent trois sièges : Lucien Boudreau dans Saint-Albert, Prosper-Edmond Lessard dans Pékan (ministre sans portefeuille) et Jean-Léon Côté pour le comté d’Athabasca.

Aux élections provinciales de 1913 et de 1917, les francophones remportent cinq sièges : Prosper E. Lessard, Wilfrid Gariépy (ministre des municipalités), Jean-Léon Côté, Lucien Boudreau et James Turgeon.

Deux députés francophones du United Farmers of Alberta (UFA) Laudas Joly et Télesphore St-Arnaud et deux libéraux dont J.-L. Côté et J. Miville-Déchène sont élus aux élections de 1921. En 1924, l’avocat Léonidas Giroux est élu lors d’une élection partielle et réélu aux élections provinciales de 1926. Les libéraux Léonidas-A. Giroux et Lucien Boudreau du parti libéral et les députés UFA, L. Joly et A. Delisle sont élus en 1926.

Aux élections provinciales en juin 1930, trois députés libéraux francophones remportent la victoire : L.-A. Giroux, J. Miville-Déchène et HH. Dakin. Un seul candidat francophone du UFA, l’ancien libéral Omer Saint-Germain se fait élire dans la circonscription de Saint-Albert. En 1934, il passe au camp libéral du gouvernement Brownlee. La même année, J.W. Beaudry gagne au Crédit social le siège de Saint-Paul. Lucien Maynard gagne pour le parti crédit social dans le nord-est de l’Alberta.

En 1940, en plus de Beaudry et de Maynard, Lionel Tellier est élu dans le comté de Saint-Albert comme député indépendant et le créditiste A.-V. Bourcier dans celui du lac Sainte-Anne. Dans le comté de Grouard, le député libéral Harry Tremblay est réélu alors qu’il est au service de l’armée canadienne. Aux élections provinciales de 1944, les créditistes Beaudry, Maynard et Bourcier sont ré-élus.

Mais à compter de 1949, les politiciens francophones se font de plus en plus rares. Il y aura Roméo Desfossés et Lucien Maynard (ministre sans portefeuille en 1936 et procureur général en 1943) Roméo Lamothe (1963), Damase Bouvier (1971) Léo Piquette (1986), Yolande Gagnon (1989) et Paul Langevin (1993 et 1997).

Né a Bonnyville en 1955, Denis Ducharme (1997 et 2001) est nommé Secrétaire francophone par le gouvernement conservateur de Ralph Klein.

Bottom


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved