hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:46:27 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Musée virtuel du Canada La mise en place du Traité 8 dans le Nord-Ouest du Canada
AccueilPlan du siteChercherNous rejoindreLe projetLa gallerieAide
Le contexte

Les certificats d'argent des Métis

   
Après la signature du traité 8, le Commission de Scrip processus de délivrance des scrips - des certificats d'argent de métis remboursables en espèces ou en terre - débute. Comme pour les traités précédents au Manitoba et dans les territoires au Sud, les certificats sont prévus pour les membres du peuple métis qui ne sont pas inclus dans les traités. Mais puisque la région de l'Athabasca a une population fort métissée, il s'avère difficile de déterminer qui a des origines européennes ou non, et il est alors décidé que tous les autochtones auront le libre choix entre les termes du traité ou les certificats aux métis.

Il y a deux sortes de certificats: soit des bons fonciers remboursables pour Certificat du Scrip 240 acres de terres publiques (ou de la Couronne), soit des certificats d'argent de 240 $ qui peuvent être utilisés pour l'achat de terre ailleurs. À l'origine, le certificat n'est pas transférable, et cela afin que chaque individu puisse s'installer sur sa propre terre. Cependant, puisque les peuples aborigènes ne connaissant pas le concept de posséder la terre, ils ne voient aucune valeur à avoir une propriété à moins de pouvoir la vendre. Constatant cela, les commissaires décident que les certificats peuvent être échangés.

La grande majorité des Métis acceptent les certificats d'argent - qui ne servent pas à acheter des terres mais qui sont vendus à des acheteurs de certificats de Winnipeg et d'Edmonton qui se précipitent pour acheter aux indigènes autant de terres que possible, souvent pour moins de la moitié de leur valeur réelle. Alors que le procédé de délivrance des certificats se poursuit, un air festif règne sur les campements, les entrepreneurs envahissant l'endroit pour vendre leurs marchandises. "Le camp ici à Stony Point s'agrandit de jour en jour, chaque Traitéur a étendu sa toile et ses marchandises sont étalées pour attraper les dollars de l'indien lorsqu'il reçoit sa paye," rapportait le Edmonton Bulletin cet été là.

Tente du ScripAu total, les certificats d'argent délivrés entre 1899 et 1900 se chiffrent à 286 000 $, et les commissaires rapportent que "la population entière des Indiens et des Métis partout dans le district de l'Athabasca est parfaitement satisfaite de la façon libérale dont le gouvernement du Canada l'a traitée."

Fichier Sonores:

Pour écouter la série de CKUA Heritage Trails, vous avez besoin du Windows Media Player, disponible gratuitement de Microsoft, ou un mp3 gratuit comme Winamp ou RealPlayer, disponible gratuitement de RealNetworks. Windows Media Player, RealPlayer et RealJukebox peuvent tous jouer des mp3. Version audio disponible en anglais seulement.

Traité 8, sixième partie: Les certificats aux Métis (le scrip)
Résumé: Les Métis font une grave erreur. Écoutez pour en savoir plus.
  mp3 au Windows Media au RealAudio | Lire

Reproduit de Vision Quest: Oti nekan, Treaty 8 Centennial Commemorative Magazine with permission from Tanner Young Marketing Ltd. (traduction Juliette Champagne).