hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:47:01 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Musée virtuel du Canada La mise en place du Traité 8 dans le Nord-Ouest du Canada
AccueilPlan du siteChercherNous rejoindreLe projetLa gallerieAide
Visite Alberta Source!A production of the Heritage Community Foundation
Les peuples et leur territoire

La Nation des Esclaves (Dené Tha')

[Profils de Dené Tha']

 
slavey man in canoe Jusqu'en 1778, lorsque les Traitéurs ont commencé à commercer dans la région du lac Athabasca, les Esclaves ne traitaient probablement pas directement avec les européens, mais par le biais des entremetteurs montagnais qui voyageaient annuellement à la baie d'Hudson. Afin d'acquérir des objets de Traité, ils ont dû changer leur mode de subsistance pour un mode de vie adapté au piégeage. Puisqu'ils étaient passablement éloignés des postes de Traité, ils ont été plus ou moins laissés pour compte jusqu'à l'arrivée de l'évêque Bompas, un missionnaire anglican, venu visiter les tribus le long du Mackenzie en 1865. Les Oblats sont venus quelques années plus tard.

Lorsque la commission du traité 8 s'est rendue au fort Vermilion en 1899, les Esclaves ont décidé de ne pas y assister. Plusieurs représentatifs des bandes esclaves ont signé le traité 8 en 1899 et plusieurs autres en 1902. Au temps de ces négociations, un total de 1,323 Esclaves ont été admis au traité. On estime leur population, avant le contact, à environ 1,250. L'exposition aux maladies des blancs les a vite décimés, surtout durant une épidémie d'influenza autour du fort Norman. On pensait qu'ils étaient, comme les Castors, sur la voie d'extinction. Leur population avait baissé à environ 800, mais elle s'est rétablit après que des soins de santé et des médicaments modernes devinrent disponibles après la Deuxième Guerre Mondiale. En 1981, leur population avait augmenté pour atteindre 4,081. 

En Alberta, il y a quatre réserves, tous situées dans le nord-ouest de la province en amont de la rivière des Foins (Hay River). Beaucoup des Esclaves travaillent dans des industries forestières et pétrolières autour des communautés de High Level, Zama City et de Rainbow Lake.

Reproduit de "A Sense of Peace", par Roberta Hursey avec la permission du Spirit of Peace Museums Association et de l'auteure.