hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:47:02 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Musée virtuel du Canada La mise en place du Traité 8 dans le Nord-Ouest du Canada
AccueilPlan du siteChercherNous rejoindreLe projetLa gallerieAide
Visite Alberta Source!A production of the Heritage Community Foundation
Les peuples et leur territoire

La nation des Metis

   
Hommes Métis avec un traîneau à chiensIl y a des historiens qui disent que la première personne à posséder un patrimoine aborigène et européen est né neuf mois après l'arrivée des premiers Européens sur les rives du Canada. Ceux qui étaient d'ascendance autochtone et européenne composaient sans doute un groupe important de la colonie de la Nouvelle-France vers 1600. Mais le peuple distinct connu comme les Métis (du français voulant dire "de sang mixte") ou Half-breeds sont les enfants de la Traité des fourrures dans l'Ouest canadien. Le terme "métis" était surtout utilisé pour désigner ceux qui étaient nés des mariages entre les Traitéurs français et les femmes cries et ojibwas. On nommait Half-breeds ou breeds ceux qui étaient d'origine écossaise/anglaise et autochtone. Dans le bassin de la rivière de la Paix, les noms français Courteoreille, Cardinal, Bellerose, Bourassa, Chalifoux. Beaudry et Laboucane étaient fort répandus; Ross, MacDonnell, MacDonald, Gray, Cunningham et Isbister indiquaient des origines écossaises, anglaises et orcadiennes. Un grand nombre de ces noms sont toujours d'usage chez les Métis et chez ceux de sang mélangé.