hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:47:48 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Musée virtuel du Canada La mise en place du Traité 8 dans le Nord-Ouest du Canada
AccueilPlan du siteChercherNous rejoindreLe projetLa gallerieAide
Les peuples et leur territoire

Le bassin du Mackenzie: la région de la riviére Athabasca

   
Rivière Athabasca«Nous traversions probablement la région la plus intéressante du Nord. Dans la région de McMurray il y a plusieurs puits de goudron, comme on les appelle, car là, lorsqu'on creuse un trou dans la berge de la rivière, petit à petit, il s'emplit de goudron mélangé avec du sable. On les sépare en les faisait bouillir, et on s'en sert dans son état brut pour colmater les canots et les bateaux. Plus loin la rivière est surmontée par d'immenses berges, le goudron suintant de tout les pores, et en sous-couches, de grandes digues de calcaire en désintégration qui se chevauchent en alternance avec de hautes parois de glaise, couronnées de peupliers, d'épinettes et de pins. Le 15, nous suivions toujours la rive droite, et passions de géants escarpements de glaise, où de part en part suintaient de longues traînées de goudron, sentant comme un vieux navire.

Ces falaises de goudron s'élèvent de centaines de pieds, d'une grandeur impressionnante, couronnées de sapins qui semblent minuscules au passant. On dirait que des grands pans de cette glaise enduite se dégagent constamment de la paroi des falaises d'un brun ardoise, plongeant sur le bord de la rivière en grandes masses cassées. La rive opposée est beaucoup plus basse et est couverte de forêt dense. 

Le goudron, quoiqu'il soit autrement, est un combustible, et est brûlé dans nos feux de camps comme du charbon. Il n'y a aucun doute qu'une substance de très grande valeur économique se trouve dans cette région, et lorsque viendra l'heure du développement, ce sera, je crois, pour démontrer les merveilles du Nord du Canada. Nous étions tous fortement impressionnés par cette manifestation des forces chimiques de la nature, et du vaste entrepôt de ressources, exposées et cachées, de cet énorme pays. [suivre]

Tiré de Through the Mackenzie Basin: An Account of the Signing of the Treaty No.8 and the Scrip Commission, 1899 par Charles Mair