hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:49:34 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Musée virtuel du Canada La mise en place du Traité 8 dans le Nord-Ouest du Canada
AccueilPlan du siteChercherNous rejoindreLe projetLa gallerieAide
En 1899 et apres

Revendications territoriales et droits fonciers  issus des traités 

   
bluetsLa Proclamation royale de 1763 proclame que les Premières nations ne doivent pas être dérangé dans leur utilisation et jouissance de leur terre. Il est aussi proclamé que seulement la Couronne a le droit d'acheter les terres des Premières nations, et ceci seulement par des traités. La Proclamation royale est l'étalon qui pose la base pour les négociations basées sur la coopération au lieu de la conquête.

Assez rapidement, les négociations de traité deviennent le mécanisme qui définit les relations entre les Premières nations et les autres canadiens. Le dernier des traités historiques est signé en 1923. À ce moment, le gouvernement fédéral interdit aux Premières nations d'embaucher un avocat pour défendre leur revendications territoriales, ceci étant considéré un acte criminel.  

cabinCent ans après la signature du traité numéro 8, les questions et le débat au sujet du territoire et de la terre. Il y a toujours des enjeux en ce qui concerne quelles terres ont été cédées à la couronne et comment elles l'ont été. 

De la perspective des Autochtones, les formules descriptives de ces débats sont importants. Beaucoup de groupes des Premières nations préfèrent se servir du terme «droits fonciers issu des traités» (land entitlement) plutôt que celui de «revendications territoriales» (land claims). La justification est que le mot «revendication» (claim) laisse entendre le désir de prendre possession de quelque chose qui ne t'appartient pas, tandis que revendication (entitlement) laisse entendre que la possession n'est pas en question et qu'il s'agit d'un droit.[suivre]