hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:49:40 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Musée virtuel du Canada La mise en place du Traité 8 dans le Nord-Ouest du Canada
AccueilPlan du siteChercherNous rejoindreLe projetLa gallerieAide
En 1899 et apres

Treaty 8: Context and Understanding

Article par Olive Dickason (en anglais, précis en français)

   
map of canada's treatiesLa signature du Traité huit en 1899 est un événement crucial pour les gens de la région la plus reculée du Nord-Ouest canadien, et c'est aussi un point de repère dans la série de traités avec les peuples autochtones, car à ce moment, il incorpore de loin la plus grande superficie de terre comprise dans un seul accord. Les traités ont une histoire vénérable dans la diplomatie européenne et amérindienne également, et ceci s'est poursuivi dès les premiers contacts au Nouveau Monde. La loi internationale acceptait clairement que les premiers occupants d'une terre étaient ses propriétaires de fait, mais les Européens ont vite mis en question les droits des amérindiens, amassant toute une série de raisonnements légaux ou autre, pour justifier leur point de vue. Pendant qu'on se débat au sujet des questions théoriques, de la perspective légale et autrement, la réalité politique est que la colonisation européenne se poursuit hbc staff at fort chipewyan tout de même, les Espagnols procédant surtout par la conquête. Au début, le point de mire au Canada est sur la paix et l'amitié puisque le commerce est le but principal; toutefois, les Européens cherchent bientôt à dresser la base de la colonisation. Avec la Proclamation de 1763 la Couronne britannique se réserver le droit d'acquérir les terres amérindiennes. Les transfères de terres, qui au préalable étaient négociés individuellement, exigeaient maintenant des traités. Dans le cas du Nord-Ouest canadien, les Amérindiens acceptent les traités pour protéger leur mode de vie autant que possible. Mais la brèche culturelle entre les négociateurs est large, et l'influence des groupes d'intérêts spéciaux est forte, ce qui mène aux malentendus qui se poursuivent de nos jours.

Pour plus de renseignements sur Treaty 8 Revisited: Selected Papers on the 1999 Centennial Conference, visitez le Lobstick website. (Ce site web n'est disponible qu'en anglais) 

Reproduit avec la permission de Lobstick: Lobstick: An Interdisciplinary Journal. (Ce site web n'est disponible qu'en anglais)