hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:49:55 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Musée virtuel du Canada La mise en place du Traité 8 dans le Nord-Ouest du Canada
AccueilPlan du siteChercherNous rejoindreLe projetLa gallerieAide
En 1899 et apres

Les écoles résidentielles 

   
Mission anglicaneLorsque la promesse d'éducation gratuite est inscrite dans l'accord du traité 8, il n'est pas mentionné qui ferait l'enseignement, ni par quels moyens.

L'établissement d'écoles résidentielles est alors une pratique établie au Canada tout comme dans la région du traité numéro 8. La disposition et le but des écoles résidentielles est l'assimilation. Celles qui sont gérées par les Églises sont établies comme une façon de «civiliser et de convertir» les enfants indigènes, essentiellement pour transformer l'Indien. Ceci consiste en l'enlèvement forcé des enfants de leurs familles et de leurs foyers pour leurs endoctriner les idées des blancs, leurs pratiques et leur religion. Toutes ces actions sont entreprises par les Églises avec le soutien, en principe et financièrement du gouvernement fédéral du Canada. 

Dans les écoles résidentielles on tâche de détruire la culture et les langues des peuples indigènes du Canada en interdisant aux enfants de parler leur langue maternelle, ainsi qu'en leur défendant de pratiquer leur spiritualité, leur coutumes et leurs traditions.

Aujourd'hui, un grand nombre de communautés des Premières nations sont sur le long chemin du rétablissement. Les gens essaient de conserver leur langue et leur identité culturelle. Les dernières années, depuis que les bandes reprennent le contrôle de leurs écoles et des domaines des services sociaux et soins des enfants dans leur territoire, on voit une résurgence des langues et des traditions. En dépit de la nature progressiste et l'esprit des communautés du Nord, des excuses officielles de la part des chefs des Églises et la création d'un organisme national, et de la fondation pour la guérison des Autochtones, ceci n'efface pas ce chapitre sombre de l'histoire canadienne. [suivre]

[retour] [avant]