<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:52:31 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Métis dans l'Ouest du Canada: O-Tee-Paym-Soo-Wuk

  Accueil   |   Info   |   Nous Rejoindre   |   Partenaires   |   Plan du Site  

Les débutsLe peuple et leurs communautésCulture et mode de vie
La compagnie de la Baie d’Hudson

La compagnie de la Baie d’Hudson  a été formée à Londres en 1670 par le roi, concédant le commerce de presque la moitié de l’Amérique du Nord à son cousin,  le prince Rupert et à ses amis. En pratique, la compagnie est devenue un empire commercial paternaliste formel, gouvernée par un comité à Londres, contrôlant la vie de ses employés d’une main de fer. Du moins, le comité croyait qu’il avait le contrôle.

Ils commencèrent à introduire des manufactures dans les anses, le long de la portion sud de la Baie d’Hudson, les manufactures Moose, York, Servern. Ces colonies devaient être des endroits de commerces et d’industries, des endroits où les hommes allaient pour faire de l’argent pour eux-mêmes et pour la compagnie. Le commerce achetait les fourrures de castor, nécessaires en Europe pour la fabrication des chapeaux de castor. Les Cris servaient d’intermédiaires, achetant les fourrures à l’intérieur des terres et les amenant à la Baie par voyage de canot long et pénible.  Au milieu du 18e siècle, la HBC avait quelques postes, des plateaux, à quelques jours des manufactures par la rivière. « Cumberland House », leur principal poste à l’intérieur des terres a été construit en 1774, sous la charge de Samuel Hearne.

Des pressions des colporteurs de Montréal, de l’est et de l’ouest, combinées à l’énergie de nouveaux employés précédemment avec des colporteurs de Montréal, ont amené la HBC à changer de tactiques. Ils commencèrent à rivaliser avec la NWC, coup pour coup et bien qu’ils soient moins d’employés et à une plus longue route à l’intérieur des terres, la HBC commença à concurrencer et à enlever des échanges aux Montréalais.

[Haut] [Retour]

Liens Rapides

Historique

Les commerçants de Montréal

La Compagnie du Nord-Ouest

La compagnie de la Baie d’Hudson

Géographie et écologie

 La traite

L’approvision-nement

Le commerce des peaux de bison

Les compagnies et l’emploi (salaires)

Heritage Community Foundation The Alberta Online Encyclopedia The Alberta Lottery Fund

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Métis Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved