<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:52:50 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Métis dans l'Ouest du Canada: O-Tee-Paym-Soo-Wuk

  Accueil   |   Info   |   Nous Rejoindre   |   Partenaires   |   Plan du Site  

Les débutsLe peuple et leurs communautésCulture et mode de vie
Les Métis et la compétition

Les conditions du commerce du début ont laissé une place pour le commerce libre. L’Ouest était grand ouvert. Les peuples des Premières Nations échangeaient avec la personne qui offrait le meilleur prix. Ils comprenaient que la compétition était à leur avantage. Les postes de commerce étaient très petits en comparaison à l’étendue des plaines. Lorsque la première génération de Métis a été à l’emploi du au commerce des fourrures, que ce soit comme traducteurs, guides ou commis apprentis, les Métis étaient très familiers avec le territoire et les Premières Nations étaient très familières avec eux. En 1804, les enfants de l’Ouest trouvaient de l’emploi dans le commerce de leur père ou, dans certains cas, ils choisissaient de vivre avec le peuple de leur mère. Cuthbert Grant, Jr et Pierre Falcon Jr étaient sur la liste des employés de la NWC de cette année là. D’autre part, Peter Pangman Jr (Bostonais) semble avoir choisi d’éviter l’emploi formel dans le commerce des fourrures. Ces fils du commerce des fourrures, de même que William Shaw et Robert Bonhomme Montour, tous d’une première génération de Métis avec des liens paternels à la NWC, étaient des joueurs de centre durant la guerre « Pemmican War », qui concernait en premier lieu, le droit d’échanger.

Grant, Pangman, Shaw et Montour étaient les signataires d’un ordre pour les pionniers Selkirk de quitter « Red River ». La demande principale de l’ordre était que personne ne reste dans la région de la colonie de « Red River », et que tous aient le droit de passer dans cette région en paix.

[Haut] [Retour]

Liens Rapides

Les Métis et les Grands Lacs

Débuts des commerces intérieurs

Les Métis et la concurrence

Le gardien des plaines

Heritage Community Foundation The Alberta Online Encyclopedia The Alberta Lottery Fund

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Métis Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved