<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:53:28 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Métis dans l'Ouest du Canada: O-Tee-Paym-Soo-Wuk

  Accueil   |   Info   |   Nous Rejoindre   |   Partenaires   |   Plan du Site  

Les débutsLe peuple et leurs communautésCulture et mode de vie

Tente/tipi

Le peuple Métis avait accès à toute une variété de tentes et tipis. Les tribus autochtones au nord des Grands Lacs utilisaient un wigwam fait en écorce. La construction de cette structure, plus petite que le tipi en peau des plaines, comprenait moins de perches mais nécessitait mais avec plus de soins.

Le tipi a une forme triangulaire; trois perches sont nouées ensembles au bout, ensuite levées et écartées pour former un triangle. La perche suivante est insérée dans le noeud et ainsi de suite, jusqu’à neuf ou douze, selon la taille désirée. La bâche du tipi est attachée par un coin en haut de la dernière perche et hissée en place. Un seul tipi pouvait abriter jusqu’à douze personnes; plusieurs couvertures pouvaient être rattachées pour créer un endroit commun pour plusieurs centaines de personnes lors d’une fête ou autres activités communautaires.

Lorsque les Métis ont adopté le style de vie des chasseurs de bisons, ils se servaient de tipis lors de leurs déplacements. Ils avaient également accès aux tentes à toile ramener par les européens. Celles-ci avaient plusieurs configurations comme la tente de l’armée avec un toit en forme de V et des petits murs. Quelque fois ces tentes furent alternées en rajoutant un demi-cercle de matériel formant ainsi une boursouflure servant comme débarras ou comme chambre supplémentaire.

Au fil des ans, la tente a évolué pour se conformer autant au style de vie des trappeurs qu’aux épreuves vigoureuses des périples dans le nord. Adaptées selon les tentes de l’armée, elles étaient construites pour accommoder une cuisinière à l’intérieur, avec un trou pour la cheminée taillé dans la paroi. Cette dernière est toujours disponible et peut être facilement achetée en demandant tout simplement pour une tente du trappeur.

[Haut] [Retour]

Liens Rapides

Les cabines à rondins

Tente/tipi

Heritage Community Foundation The Alberta Online Encyclopedia The Alberta Lottery Fund

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Métis Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved