<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:53:34 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Métis dans l'Ouest du Canada: O-Tee-Paym-Soo-Wuk

  Accueil   |   Info   |   Nous Rejoindre   |   Partenaires   |   Plan du Site  

Les débutsLe peuple et leurs communautésCulture et mode de vie
Missions et écoles catholiques

l'église de Sainte AnnePour la plupart du temps, dès qu’une communauté était établie est prêtre y était envoyé pour fonder une paroisse. Les communautés au grand nord de l’Alberta faisaient face à un grand laps du temps sans avoir recours à un prêtre où une église. Fort Chipewyan était établi en 1778, en 1847/48, Père Alexander Tache choisissait un emplacement pour une mission catholique et en 1849 Père Henri Faraud en devient le premier prêtre résident. La Mission Romaine Catholique de la Nativité était dédiée en 1851. En 1857, les premiers livres de messes sont imprimés en langues Cris et Chipewyan. L'archidiacre anglican James Hunter arrive en 1858.

Père Thibault établissait la Mission Lac-Ste-Anne dès 1842 et en 1859 peu avant le déménagement de la mission à St-Albert, trois sœurs se joignent à lui et élargissent leurs champs de travail, tel inclure des cours réguliers pour les enfants. La Mission de Lac-la-Biche était formée en 1853, et par moment, il y avait aussi des cours pour les enfants des alentours. Au fil du temps, les protestants et les catholiques établirent des écoles communales et résidentielles, dont certaines des plus anciennes, celles gérées par les sœurs de St-Albert, s’occupaient des enfants orphelins de la communauté.

La vie en classe

La vie dans une école résidentielle catholique était similaire à d’autres écoles. Grâce à la disponibilité des sœurs et frères laïcs, les écoles catholiques bénéficiaient de plus d’employés que les écoles protestantes. Il paraît aussi, que les élèves des écoles catholiques étudiaient davantage le catéchisme et les prières que ceux des écoles protestantes. De même qu’il y a évidence qu’elles inculquaient une routine de silence.

L’emphase des écoles catholiques était de convertir les élèves, tout en leur prêchant aussi sur bonne lois de la vie. Elles encourageaient et recrutaient les enfants "ayant une vocation" à vouer sa vie à l’Église.

[Haut] [Retour]

Liens Rapides

Croyances traditionelles

Missions et écoles anglicanes et méthodistes

Missions et écoles catholiques

Pèlerinages (Lac Ste-Anne)

Heritage Community Foundation The Alberta Online Encyclopedia The Alberta Lottery Fund

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Métis Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved