hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:12:12 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Femmes de la Tremblaie: Images du Centre de l'Alberta Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
anglais / FrançaisAccueilLe ProjetRecherchePlan du SiteNous RejoindreCréditsEdukits

Les Femmes
Paysage Social
La Région

Recherchez les artefacts de la Tremblaie
 
Visite Alberta Source!

Heritage Community Foundation.


Amélioration Communautaire

Liens Rapide

 
Ella Church à l'école avec sa classe à BowdenUne autre caractéristique commune des premières organisations féminines était leur focalisation sur l'amélioration de la vie communautaire. Ce centre d'intérêt était souvent divisé en trois catégories: réforme morale, soins de santé, et éducation. Les réformistes de la morale désiraient soigner les maux de la société que représentaient, à leurs yeux, l'alcool, le jeu, et la prostitution. Des organisations, telles que la WCTU et la Alberta Temperance and Moral Reform League, étaient spécifiquement dédiées à la réforme morale. Par contre, beaucoup d'autres organisations féminines ont rejoint le convoi et ont relié la réforme morale aux droits politiques des femmes.  

Audio
Audio

Heritage Trails #452  - Le Contrôle de la liqueur en Alberta

Quand la nouvelle province de l'Alberta a passé sa "Liquor Ordinance" (Ordonnance sur les boissons alcooliques) en 1907, cela a aussi mis en effect des provision pour la législation directed. Et comme l'historien Davis Leonard remarque, cela n'a pas pris de temps pour de les United Farm Women of Alberta pour montrer leur soutien pour la Prohibition.

Ecoutez Maintenant!   Lisez la transcription (en anglais seulement)

La réforme morale la plus impopulaire a été la prohibition. En menant une campagne rigoureuse, au cours de laquelle elles ont accumulé beaucoup de pétitions signées et démontré le prix que représentait l'alcool à la société et au gouvernement de l'Alberta, les femmes réformistes de la morale ont réussi à vaincre les puissantes forces anti-prohibition et gagné le soutien du gouvernement en 1915 en interdisant la consommation d'alcool pour des finalités ludiques. Beaucoup des femmes impliquées dans la campagne de la prohibition ont aussi été impliquées dans la campagne pour le suffrage et de l'admission au droit de vote des femmes, en Alberta, en 1916, talonnant rapidement la campagne de la prohibition. La justification derrière ces deux campagnes était la même - que le rôle de gardiennes morales du foyer des femmes devait aussi être représenté sur la sphère publique, et que par conséquence l'on devait accorder plus d'influences aux femmes dans le secteur publique. Arrivé à la fin de la décade, il semblait que les femmes venaient d'atteindre leurs objectifs.

Infirmières bénévoles durant l\'épidémie de la grippe.  Archives Glenbow L'amélioration des soins de santé et de l'éducation était un autre moyen pour les organisations de développer leurs communautés. Comme nous le verrons dans les sections touchant à ces sujets, les infrastructures pour les soins de santé et l'éducation tardaient à se développer par rapport à l'explosion démographique en Alberta. Où elles en manquaient, les femmes devaient souvent se débrouiller, fournissant des soins aux malades, et enseignant à domicile à leurs enfants, ou servant d'institutrice d'école à classe unique. Donc, les organisations féminines faisaient des campagnes auprès du gouvernement pour qu'il introduise plus d'hôpitaux et d'écoles dans les régions éloignées, et, aussi, pour qu'il fournisse plus de formation pour les femmes dans ces deux domaines. Par exemple, le Victorian Order of Nurses a aidé à établir des écoles d'infirmières pour les femmes et à leur trouver des postes. La campagne pour l'éducation a aussi souvent focalisé sur la jeunesse, désirant l'ouverture de plus d'écoles primaires et l'introduction d'activités bénéfiques pour les enfants. Le Red Deer Quota Club a oeuvré pour apporter des activités culturelles à Red Deer, en sponsorisant des récitals musicaux, le théâtre, l'opéra et les ballets, et en encourageant les écoles à envoyer leurs élèves pour assister à ces activités dans l'horaire des cours. La campagne pour l'éducation, par contre, a porté son attention, sur les femmes, les organisations promouvaient la conscience politique des femmes, et l'ouverture de domaines post-secondaires spécifiquement destinés aux femmes, tels que les arts ménagers. 

 
Durant les deux Guerres mondiales, cet effort pour améliorer leurs communautés s'est répandu à l'échelle nationale. Nombre d'organisations, malgré leur habituelle promotion de la paix, ont contribué à l'effort de guerre, ce faisant en recrutant des volontaires pour préparer des colis de ravitaillement pour les soldats postés au front, et travailler dans des hôpitaux militaires ici et à l'étranger, et en encourageant les femmes à rationner la nourriture et les provisions chez elles. Beaucoup d'organisations, qui prenaient des positions opposées à celles du gouvernement en temps de paix, ont apporté leur plein soutien au gouvernement durant les guerres. Par contre, pour la majorité de ces organisations, l'effort de guerre a été le dernier leg de leur existence.

Le début du 20e siècle a marqué l'apogée des organisations féminines. Nombre d'entre elles ont surgi pour permettre aux femmes d'avoir des débouchés sociaux et une voie pour exprimer et militer pour les questions politiques et sociales les concernant. Elles ont remporté beaucoup de succès, et ont permis aux femmes d'avoir plus de participation et d'influence dans la sphère politique. Après les Guerres mondiales, par contre, beaucoup de ces organisations ont disparu. Les femmes ne semblaient pas avoir assez de temps pour s'occuper d'elles-même alors qu'elles assumaient de plus en plus la double responsabilité de ménagère et d'ouvrière. Dans un sens, elles étaient un peu dépassées, des femmes ayant poursuivi une éducation universitaire et qui exprimaient des tendances plus féministes, dominaient les nouvelles organisations féminines dans les années 1960 et 1970. Comme nous l'explorerons dans la section sur les mouvements d'après-guerre, elles critiquaient beaucoup des anciennes organisations et activistes pour avoir renforcé la relation soumise de la femme envers l'homme et son rôle traditionnel dans la sphère domestique. Une autre critique à l'encontre des anciennes organisation était qu'elles représentaient seulement les intérêts des femmes blanches de classe moyenne, et non pas ceux des femmes des minorités ethniques. 

Sources et Lectures Suggérées:

  • Cole, Catherine and Ann Milovic.  "Education, Community Service, and Social Life: The Alberta Women's Institutes and Rural familles, 1909-1945."  Standing on New Ground.  Eds. Catherine Cavanaugh and Randi Warne.  Edmonton: Université de l'Alberta Press, 1993.
     

  • Holt, Faye Reineberg.  "Women's Suffrage in Alberta."  Alberta History 1991 39(4): 25-31.
     

  • Langford, Nanci.  Politics, Pitchforks and Pickle Jars: 75 Years of Organized Farm Women in Alberta.  Calgary: Detselig Enterprises, 1997.
      

  • McManus, Sheila.  "Gender(ed) Tensions in the Work and Politics of Alberta Farm Women, 1905-29."  Telling Tales.  Eds. Catherine Cavanaugh and Randi Warne.  Vancouver: University of British Columbia Press.
      

  • Von Heyking, Amy.  "Red Deer Women and the Roots of Feminism."  Alberta History 1994 42(1): 14-25.
      

  • Wilson, L. J.  "Educational Role of the United Farm Women of Alberta."  Alberta History.  1977 25(2): 28-36.
     

  • Alberta: Home, Home on the Plains -  Une introduction aux premiers établissements de l'histoire de la province. Apprenez sur les divers groupes culturels qui se sont établis au Canada et en Alberta pour y faire leur pays et pour coloniser l'ouest. (En anglais seulement)

 

  
Précédent
Haut

Droit d'auteur © 2002 Heritage Community Foundation tous droits réservés


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on women and Western settlement, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Communty Foundation All Rights Reserved