hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:12:14 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Femmes de la Tremblaie: Images du Centre de l'Alberta Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
anglais / FrançaisAccueilLe ProjetRecherchePlan du SiteNous RejoindreCréditsEdukits

Les Femmes
Paysage Social
La Région

Recherchez les artefacts de la Tremblaie
 
Visite Alberta Source!

Heritage Community Foundation.


Premiers mouvements pour les droits

Liens Rapide

 
Bande dessinée sur le suffrage des femmes du Grain Growers Guide, 1914.  Archives Glenbow. Durant le début du vingtième siècle, les femmes albertaines ont largement participé au mouvement pour l'égalité des droits. En fait, la nouvelle province semblait être un environnement propice qui encourageait l'activisme féminin dans la sphère politique et cela pour plusieurs raisons. Premièrement, l'Alberta était une province de colonisation où les hommes et les femmes venaient pour débroussailler la terre et établir une économie familiale et un foyer. Pour surmonter les nombreux obstacles inhérents à la colonisation, les femmes et les hommes travaillaient pendant beaucoup d'heures côte à côte à l'intérieur de la maison et au dehors. Résultat, les conventions des sphères privée et des publique (dans lesquelles, le travail et le pouvoir des femmes étaient confinés au foyer, tandis que les hommes s'occupaient de toutes les affaires concernant le travail et la politique hors du foyer) étaient troubles et beaucoup de femmes pensaient que, du fait qu'elles contribuaient à ces deux sphères, elles avaient le droit de prendre des décisions politiques.
 
Audio
Audio

Heritage Trails #242  - Irene Parlby et l'Affaire"Personne"

M. Aubrey parle de Irene Parlby, sa venue au Canada, sa carrière comme membre de l'Assemblée législative, sa participation dans la "Dower Act" (loi sur le douaire), l'Affaire "Personne", et les Nations Unies.

Ecoutez Maintenant!    Read Transcript (en anglais seulement)


Deuxièmement, une grande part des femmes colons en Alberta étaient issues de la classe moyenne britannique éduquée. Le mouvement pour l'égalité des droits, qui touchait cette classe, était déjà en pleine effervescence en Angleterre et beaucoup de ces immigrantes sont arrivées au Canada avec leurs idées libérales. [Jackel] Comme nous le verrons, beaucoup de dirigeantes du mouvement en Alberta, telles que Irene Parlby, étaient de souche britannique. Troisièmement, comme on l'a vu dans la section précédente touchant aux organisations communautaires, les Albertaines s'organisaient rapidement. Bien que leurs organisations représentaient un large éventail d'intérêts et d'origines, celles-ci faisaient souvent l'objet d'union pour former une puissante coalition qui servait à influencer le gouvernement. Chacun de ces trois facteurs ont joué un rôle dans les trois principaux mouvements d'égalité des droits de l'époque: le mouvement pour le droit de vote, le mouvement pour les droits aux biens, et l'affaire "personne".

 

La rencontre d'Emily: Les réponses des Albertaines au juge Murphy

 

 

  
Précédent
Haut

Droit d'auteur © 2002 Heritage Community Foundation tous droits réservés


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on women and Western settlement, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Communty Foundation All Rights Reserved