hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:12:27 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Femmes de la Tremblaie: Images du Centre de l'Alberta Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
anglais / FrançaisAccueilLe ProjetRecherchePlan du SiteNous RejoindreCréditsEdukits

Les Femmes
Paysage Social
La Région

Recherchez les artefacts de la Tremblaie
 
Visite Alberta Source!

Heritage Community Foundation.


Irene Wright, la Confidante de Rimbey

par Fred Schutz

Page 1  | 

Irene Wright, 1949Irene Wright était déjà lancée dans sa vocation à long terme d'aider les autres quand je l'ai rencontrée la première fois. J'étais dans ma première année d'école secondaire, et elle avait 10 ans de plus que moi. C'était en 1937, et Irene était une bénévole très occupée à une époque où le monde avait des connotations militaires pour la majorité des gens.

Irene aimait les gens, et elle adorait se mêler à eux. Durant l'hiver 1937-38, je l'ai rencontrée et j'ai appris à la connaître lors de célébrations d'anniversaire, de patinage sur la rivière Blindman ou le lac Cooper, ou des réunions de jeunes que la communauté ou l'église organisait, dans lesquelles elle devait sans doute être la plus vieille du groupe. Alors qu'elle était amicale avec tous les groupes d'âge, elle était spécialement populaire avec les jeunes. Elle connaissait les jeux à jouer, les chansons à chanter, et les moyens de faire participer les plus timides et leur faire apprécier la soirée. Sa présence assurait la réussite des fêtes.

J'ai aussi connu Irene dans son rôle de fonctionnaire, qui représentait le village de Rimbey pour les gens de la localité. Je me souviens de monter quelques marches de bois menant à la porte du bureau municipal de Rimbey, un encadrement en bois, un bâtiment faisant face à l'est de la rue principale qui était l'équivalent de la mairie pour le village. Sur la droite, quand on entrait, un long comptoir, de mi-hauteur, séparait le public de l'aire de travail. C'était au-delà de ce comptoir que l'on avait affaires avec la ville ou avec Irene. Dans cet endroit, elle était moins joviale, moins personnelle, et plus une personne d'affaires, mais elle était toujours accueillante. Je me souviens rarement qu'elle a été grincheuse, mais elle pouvait l'être.

Le bureau du village de Rimbey avec Fred Shultz à la porte. C'était l'adresse d'entreprise d'Irene Wright pour des décennies, situé maintenant dans le parc historique Pas-ka-Poo, Rimbey, Alberta.Irene a été au service du hameau et du village pendant 38 ans, d'abord en tant que secrétaire assistante sous la responsabilité de Bert Saunsers, puis comme secrétaire municipale, et finalement secrétaire trésorier. Son salaire de départ était de 50 dollars par mois. Elle avait son propre système de comptabilité mais qui était très bien rangée. Un examen de ses comptes au bureau d'administration municipal révélera que Irene a été la bénéficiaire annuelle d'un excellent rapport d'inspection. "Le cahier des comptes de Miss Wright donne une image claire et concise des réunions du conseil et des affaires conduites ici," fait état un de ces rapports. Le bureau d'administration municipal servait de centre de collecte d'impôts non seulement pour le village de Rimbey mais pour le district de Ponoka, et Irene se rendait une fois par mois à Ponoka pour aller livrer les fonds collectés, la plupart étant du cash il y a 50 ans. Quelques fois, elle transportait pas moins de 10 000 dollars dans son sac sans aucun souci ou inquiétude.

Quand le comté de Ponoka a été fondé en 1943, Irene a eu la possibilité de prendre un poste au bureau du comté. "J'ai décidé de rester à Rimbey." me disait-elle en 1975, " et je n'ai jamais regretté de le faire. C'est ici que sont mes amis. C'est là que je vis." Le père d'Irene, T.N. "oncle tommy" Wright, est resté avec elle pendant encore huit ans jusqu'à sa mort en 1951. La mère d'Irene est décédée en 1934. Irene a pris sa retraite de son poste au village le 28 août 1975. Elle était leur troisième secrétaire pour une période couvrant 56 ans.

Les habiletés de secrétaire d'Irene ont été reconnues et utilisées par d'autres différentes organisations de Rimbey, généralement avec peu de rémunération. Pendant un temps, elle a tenu les registres du Convalescent Hospital, et pendant quelques décades elle a été secrétaire, rédacteur de procès-verbaux, et chercheuse au Cimetière Mount Auburn qui n'était pas loin du bureau d'administration municipale. Elle a aussi été présidente de la Oldtimer's Assocation. Et pendant un certain temps, et à titre de bénévole, elle a été secrétaire paroissiale de Rimbey.

[suivant>>]

 

 

  
Précédent
Haut

Droit d'auteur © 2002 Heritage Community Foundation tous droits réservés


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on women and Western settlement, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Communty Foundation All Rights Reserved