hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:12:33 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Femmes de la Tremblaie: Images du Centre de l'Alberta Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
anglais / FrançaisAccueilLe ProjetRecherchePlan du SiteNous RejoindreCréditsEdukits

Les Femmes
Paysage Social
La Région

Recherchez les artefacts de la Tremblaie
 
Visite Alberta Source!

Heritage Community Foundation.


Main d'Oeuvre Croissante

Liens Rapide

 
Au milieu du 20e siècle, l'environnement pour les femmes dans la force de travail a commencé à changer. Tout d'abord, la Grande Dépression durant les années trente a causé des temps financiers difficiles pour beaucoup de familles des prairies. Beaucoup de femmes ont été forcées de chercher un travail rémunéré pour aider leur famille à survivre. Au début, beaucoup de femmes ont été employées car les compagnies pouvaient leur donner un salaire inférieur à celui des hommes. Cependant, une réaction indésirable contre les femmes s'est bientôt propagée parce qu'elles étaient critiquées pour voler les emplois des hommes au chômage. Ensuite, durant les deux Guerres mondiales, les femmes se sont spécialement vues offertes la possibilité d'emplois réservés normalement aux hommes. Puisque beaucoup d'hommes sont allés à la guerre pour combattre sur les fronts européens, les femmes étaient nécessaires pour occuper les postes laissés vacants et les nouveaux postes dans les usines dédiées à la production de matériel de guerre. Une fois les guerres terminées, les femmes ont été encouragées à retourner chez elles et de laisser les postes pour les hommes qui revenaient, ce que beaucoup ont fait. Par contre, les femmes avaient goûté à l'indépendance et à de plus grandes responsabilités de la main-d'oeuvre salariale et cela allaient les motiver à y entrer de plus en plus. 

Des femmes qui travaillent à l'usine Clark, Edmonton. Archives Glenbow.Enfin, l'industrialisation et l'urbanisation ont beaucoup fait pour encourager les femmes à entrer dans la force du travail. Avec la découverte de pétrole en 1947, l'industrie pétrolière et de gaz naturel a remplacé de plus en plus l'agriculture comme base de l'économie albertaine. La population s'est déplacée graduellement des régions rurales vers les régions urbaines, et le gouvernement a construit une plus grande infrastructure sociale pour répondre aux besoins d'une plus grande population grandissante et centralisée. Cette industrialisation et urbanisation de l'Alberta a offert aux femmes plus de possibilités d'emploi. De plus en plus les femmes ont reçu des formations pour pratiquer des professions dominées par les hommes, telles que le travail d'usine, la médecine et l'ingénierie. Aussi, des professions traditionnellement dominées par le femmes, telles que les soins de santé et l'enseignement, ont pris de l'expansion, et de nouveaux postes, comme opératrice de téléphone et travailleuses sociales sont venus s'ajouter. Les droits des femmes dans la force du travail se sont aussi améliorés; leur salaire est devenu plus égal à celui des hommes et leurs possibilités d'avancement professionnels ont augmenté. Cependant, la hausse des femmes dans la force du travail n'a pas été entièrement bénéfique pour elles. Certaines se sont vues assumer double tâche - travaillant toute la journée hors de la maison pour gagner un salaire et le soir pour assumer leur tâches ménagères. Par conséquent, bien que leur participation à la sphère publique a augmenté, leur rôles dans la sphère domestiques n'ont pas nécessairement diminué.

 

Sources:

  • Gagnon, Anne.  "'Our parents did not raise us to be independent:' The Work and Schooling of Young Franco-Albertan Women, 1890-1940."  Prairie Forum 1994 19(2):169-185.
      

  • Jackel, Susan.  A Flannel Shirt and Liberty.  Vancouver: University of British Columbia Press, 1982.
      

  • Silverman, Elaine Leslau.  The Last Best West.  Montreal Eden Press, 1984.
      

  • Wetherall, Donald and Irene Kmet.  Useful Pleasures.  Canada: John Deyell Company, 1990.


 

  
Précédent
Haut

Droit d'auteur © 2002 Heritage Community Foundation tous droits réservés


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on women and Western settlement, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Communty Foundation All Rights Reserved