hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:12:50 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Femmes de la Tremblaie: Images du Centre de l'Alberta Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
anglais / FrançaisAccueilLe ProjetRecherchePlan du SiteNous RejoindreCréditsEdukits

Les Femmes
Paysage Social
La Région

Recherchez les artefacts de la Tremblaie
 
Visite Alberta Source!

Heritage Community Foundation.


Organisation de Loisirs

Liens Rapide

 

Concours de fabrication de chapeaux, Innisfail, Alberta. [v. 1911-1912]Des organisations féminines de grande importance comme la United Farm Women of Alberta (UFWA) et de moindre importance comme le Red Deer Quota Club, sont devenues très actives pour introduire des formes de loisirs et activités culturelles pour les femmes et les communautés. Pour beaucoup, le simple fait de participer à une réunion d'une de ces organisations était un temps de socialisation au cours duquel elles pouvaient rencontrer d'autres femmes de même origine qu'elles et discuter de sujets qu'elles avaient en commun. Ces organisations organisaient des activités qui étaient faites pour les femmes. Par exemple, à partir de 1929, la UFWA a commencé à introduire la semaine annuelle des fermières qui durait quatre jours et offrait une variété d'activités éducatives et récréatives.

 
Audio

Heritage Trails #451  - Le Contrôle de la liqueur en Alberta

A la fin du dix-neuvième siècle, le mouvement pour la prohibition de la liqueur alcoolique gagnait de la popularité. Le sujet est devenu un sujet d'importance dans les élections des territoires du Nord-Ouest en 1891. Et comme explique l'historien David Leonard, c'est aussi devenu le mouvement qui a aidé les femmes à trouver leur voix politique.

Ecoutez Maintenant!   Lisez la transcription (en anglais seulement)

 

Les organisations féminines sponsorisaient aussi les activités récréatives dans les communautés. Par exemple, le Red Deer Quota Club oeuvrait pour amener des activités culturelles à Red Deer, en sponsorisant les récitals musicaux, du théâtre, de l'opéra et ballets, et en encourageant les écoles à amener leurs élèves à ces activités durant le temps scolaire. Les clubs féminins paroissiaux, en particulier, se vouaient pour organiser toutes sortes d'activités telles que des pique-niques communautaires, des foires, des événements annuels pour Noël et Pâques. Ils promouvaient aussi le temps de loisirs en militant pour la continuation de la tradition du Sabbat ou, en d'autres mots, pour avoir le dimanche comme journée sans travail destinée à améliorer la condition spirituelle, morale et physique de l'individu. Toutes ces activités fournissaient une opportunité de socialisation pour la communauté et une opportunité pour les femmes de passer un peu de temps en dehors de la maison et de leur famille. 

Clients au bar de l'hôtel Whitehouse, Drumheller, Alberta. Tout en promouvant certaines formes de loisirs, les organisations féminines ont essayé aussi de mettre fin à d'autres. Elles ont organisé des campagnes de réforme morale destinées à se débarrasser des maux de la société - qui, à leurs yeux, étaient représentés par l'alcool, le jeu et la prostitution. Malheureusement, pour un grand nombre d'hommes, ces activités étaient les principales formes de récréation. Des organisations, telles que la Women's Chrétienne Temperence Union et la Alberta Temperance and Moral Reform League, étaient spécifiquement dédiées à la réforme pour la prohibition. En menant une campagne rigoureuse, au cours de laquelle elles ont accumulé beaucoup de pétitions signées et démontré le prix que représentait l'alcool à la société et au gouvernement de l'Alberta, les femmes réformistes de la morale ont réussi à vaincre les puissantes forces anti?prohibition et gagné le soutien du gouvernement en 1915 en interdisant la consommation d'alcool pour des finalités ludiques. La prohibition s'est avérée difficile à instaurer parce que le marché et la consommation d'alcool a continué par le biais du marché noir, et finalement, en 1923, le gouvernement UFA passait une loi qui la terminait. Cependant, la réussite des organisations féminines à mettre de la pression sur le gouvernement jusqu'à ce qu'il passe la loi sur la prohibition soulignait le pouvoir que celles ci avaient acquis en contrôlant les activités récréatives en Alberta.

 

Sources:

  • Wetherell, Donald and Irene Kmet. Useful Pleasures: The Shaping of Leisure in Alberta 1896-1945. Edmonton and Regina: Alberta Culture and Multiculturalism/Canadian Plains Research Center, 1990.

 

  
Précédent
Haut

Droit d'auteur © 2002 Heritage Community Foundation tous droits réservés


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on women and Western settlement, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Communty Foundation All Rights Reserved