hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:12:51 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Femmes de la Tremblaie: Images du Centre de l'Alberta Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
anglais / FrançaisAccueilLe ProjetRecherchePlan du SiteNous RejoindreCréditsEdukits

Les Femmes
Paysage Social
La Région

Recherchez les artefacts de la Tremblaie
 
Visite Alberta Source!

Heritage Community Foundation.


Loisirs de Genre

Liens Rapide

 

Bien que les organisations féminines contrôlaient beaucoup d'activités récréatives, dans de nombreux cas c'était les femmes qui subissaient des limites à leur éventail d'activités. Comme pour le travail au début du vingtième siècle, les activités de loisirs étaient divisées strictement selon les sexes. La femme ne pouvait participer qu'aux activités considérées être respectables pour une dame; autrement elle risquait de perdre sa réputation. Par exemple, des activités telles que la chasse, le billard et la boisson dans les bars étaient toutes considérées comme étant des activités masculines et n'étaient pas appropriées pour une dame de "bonnes manières". Les femmes qui passaient du temps dans l'espace masculin qu'étaient les bars et salons étaient souvent considérées comme ayant perdu toute morale et étaient traitées avec méfiance de prostituées. 

 
Audio

Heritage Trails #307  - Villes: Les toilettes de femmes

Les toilettes de femmes n'étaient pas toujours des toilettes et des éviers. Dans le début des années 1900, les femmes de fermes allaient en ville avec leurs maris et allaient aux "toilettes de femmes" pour visiter et pour attendre pour que leurs maris avaient fini leur travail. Les origanisations féminines demandaient aux conseils municipaux pour offir ce nouveau service, et lorsque le gouvernement a refusé, le Conseil de Femmes a réuni des fonds pour opérer ces services elle-mêmes.

Ecoutez Maintenant!   Lisez la transcription (en anglais seulement)

 

  

Également, comme nous le verrons dans la section suivante, la participation des femmes dans beaucoup de sports tels que la boxe, la lutte et le hockey faisait souvent froncer les sourcils parce qu'ils étaient considérés dangereux pour la féminité et la santé de reproduction. D'un autre côté, certaines activités étaient considérées totalement féminines. Nombre de ces activités étaient des activités de groupe, telles que prendre le thé ou former des cercles de coutures et autorisées pour une période de discussion tranquille parce que les femmes étaient considérées avoir un penchant pour le commérage. Avec le développement de la culture de consommation, le magasinage est aussi devenu une activité de loisirs typiquement féminine. Les publicitaires ont participé à cet accomplissement en visant les femmes par leurs campagnes. Généralement, toutes ces activités féminines étaient des extensions au rôle traditionnel de la femme dans la sphère domestique.
  

Sources:

  • Wetherell, Donald and Irene Kmet. Useful Pleasures: The Shaping of Leisure in Alberta 1896-1945. Edmonton and Regina: Alberta Culture and Multiculturalism/Canadian Plains Research Center, 1990.

 

  
Précédent
Haut

Droit d'auteur © 2002 Heritage Community Foundation tous droits réservés


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on women and Western settlement, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Communty Foundation All Rights Reserved