hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:12:51 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Femmes de la Tremblaie: Images du Centre de l'Alberta Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada
anglais / FrançaisAccueilLe ProjetRecherchePlan du SiteNous RejoindreCréditsEdukits

Les Femmes
Paysage Social
La Région

Recherchez les artefacts de la Tremblaie
 
Visite Alberta Source!

Heritage Community Foundation.


Loisirs à la Maison

Liens Rapide

 

Considérant que le rôle des femmes dans la sphère domestique peut être vu comme limitant ses actvités de loisirs dans les premiers temps, vers le milieu du vingtième siècle le foyer est devenu le centre des activités de loisirs. Dans leur livre, Useful Pleasures, Donald Wetherell et Irene Kmet affirment qu'au cours du vingtième siècle, la maison est devenue de plus en plus le centre d'activités de loisirs. Les réformes sociales ont contribué à ce processus en encourageant toutes sortes de loisirs à la maison, comme écouter et jouer de la musique, lire et jardiner. L'on croyait que si les familles avaient des activités sociales cela augmenterait la cohésion et la discipline et cela aiderait à développer l'intelligence et la morale des enfants. En socialisant à la maison avec leurs parents ou leurs amis, sous la supervision des parents, les enfants avaient moins tendance à rechercher les moins belles formes ludiques de la rue.

Une femme faisant le lavage et écoutant la radio, région de Calgary, Alberta. Des changements dans la nature du foyer ont aussi contribué à en faire un centre de loisirs. Graduellement, d'un endroit primitif et inconfortable où les hommes et les femmes s'affairaient à des tâches difficiles, la maison est devenue un lieu de confort et de repos. Les commodités modernes ont réduit la nature difficile du travail à la maison. Particulièrement, quand la radio est apparue dans le milieu des années vingts, on croyait que cela préserverait la ferme familiale en réduisant le sentiment d'isolation des gens; la radio était annoncée comme étant "le nouveau coeur du foyer".[281] Les femmes avaient tendance à garder leur poste de radio allumé toute la journée tandis qu'elles s'affairaient à leurs tâches ménagères car celui ci fournissait de l'animation et un sens d'avoir de la compagnie. Ainsi donc, ces technologies ont augmenté les opportunités de loisirs des femmes en étant présentes à l'intérieur du foyer; par contre, comme résultat, cela a fixé la position de la femme en l'encourageant à rester à la maison, à ne pas sortir et participer aux activités publiques.

Le genre a joué un grand rôle dans les activités de loisirs au 20e siècles en Alberta. Les organisations féminines ont oeuvré à réduire l'isolation de leur sexe en introduisant plus d'activités visant les femmes et leur participation dans la sphère publique. Cependant, elles ont gardé ces activités dans les limites de la féminité respectable, et cela a eu pour résultat de les écarter de beaucoup d'activités dominées par les hommes. L'introduction d'activités de loisirs à la maison a aussi augmenté la participation des femmes mais elles servaient souvent à renforcer le rôle traditionnel des femmes dans la sphère domestique.

 

Source:

  • Wetherell, Donald and Irene Kmet. Useful Pleasures: The Shaping of Leisure in Alberta 1896-1945. Edmonton and Regina: Alberta Culture and Multiculturalism/Canadian Plains Research Center, 1990.

 

  
Précédent
Haut

Droit d'auteur © 2002 Heritage Community Foundation tous droits réservés


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on women and Western settlement, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Communty Foundation All Rights Reserved