hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:47:51 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Top Left Corner

Top Right Corner

Top Right Corner
Home Top English | Français   Sitemap Search Partners Help
Home Bottom
  • Home
  • Land of Opportunity
  • Settlement
  • Rural Life
  • Links
  • Resources
  • Contactez-nous!
  • Heritage Community Foundation
  • Heritage Community Foundation Logo

Le Heritage Trails sont présentés de courtoisie CKUA Radio Network et Cheryl Croucher

CKUA Radio Network logo

Visit Alberta Source!

Government of Alberta

Government of Canada

 

Marques au fer rouge et marquage

La première marque au fer rouge dans les Territoires du Nord-Ouest vient du premier bureau canadien des marques à Ft. Macleod. "71" est le symbole attribué à Percy R. Neale, gendarme de la Police à cheval, et Samuel B. Steele, le 29 janvier 1880. La "double manivelle" est aussi attribuée au capitaine William Winder le 19 mars 1880. Winder est aussi le premier à être inscrit au registre des marques.

Jack Pierson marquant le bétail au ranch de Bobby Knox, Steveville, Alberta. Au début, les marques canadiennes consistent d'une lettre, d'une figure ou d'un sigle arbitraire. Ensuite, deux ou trois sigles sont nécessaires pour distinguer les nombreuses marques. La marque idéale est distinctive et difficile de modifier avec un "fer marqueur improvisé", genre de tige de fer utilisée par les voleurs de bétail pour changer l'apparence des sigles. Il y a une manière spécifique de lire les marques, et l'utilisation d'un mauvais terme détermine qui sur le ranch est un «pied tendre»

Le marquage se réalise durant les rassemblements avec un fer rouge appliqué sur une partie spécifiée du corps de l'animal. Chaque équipe allume un feu dont s'occupe un homme qui garde les fers à la bonne température. Un autre homme à la tâche d'attraper au lasso les veaux non marqués et de les traîner ver le foyer. Deux «catcheurs» saisissent l'animal et le renversent, d'habitude sur son côté droit. Ensuite l'un des hommes tient l'animal solidement pour l'empêcher de bouger tandis que l'autre le marque, le castre, et parfois le marque à l'oreille.

Marquant des veaux à Pincher Creek, Alberta, 1886. Les marques au fer rouge sont si importantes sur le pâturage que les éleveurs sont parfois connus seulement par la marque qu'ils utilisent, tel Mr. 7 U Brown. Durant les années 1880 et 1890, le Calgary Herald et la MacLeod Gazette dressent une liste des ranchs de l'Ouest canadien et de leurs marques.

Voir aussi:

[Retour] [Homesteading et agriculture]

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the history of settlement in Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.