hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:59:56 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

L’éducation


title

En mai 1910, l’école Arctic à Saint Vincent a ouvert ses portes à la communauté. De sa petite salle de classe, le premier enseignant de la ville, Ernest Chartrand, a enseigné les enfants de la cinquième à la huitième année, Comme dans d’autres communautés franco-albertaines, les écoles à Saint Vincent avaient de la difficulté à trouver des enseignants bilingues. Pour répondre aux besoins d’enseignants, le prêtre de la paroisse, le père Okhuysen, a reçu la permission de son évêque pour obtenir un ordre d’enseignement pour la paroisse. En 1929, trois sœurs des Sœurs de l’Assomption ont quitté Wetaskawin pour venir enseigner la religion et le français à Saint Vincent. Plus tard, dans un effort pour encourager l’assistance aux cours—puisque plusieurs enfants devaient voyager une grande distance des fermes de la région pour assister aux cours—un dortoir fut construit et utilisé entre 1949 et 1955.

title

Il ya avait d’autres petites écoles utilisés en même temps que l’école Arctic. L’école Lac St-Vincent, ou Simonin, a ouvert ses portes en 1909 jusqu’en 1955. Aussi, connue depuis 1941 comme l’école Mallaig, l’école Grassy Island a ouvert en 1920. Par les 1930s, il y avait plus de 40 étudiants enrôlés à l’école. L’ancienne école Thérien a aussi pris des étudiants de 1910 jusqu’à sa fermeture en 1949.

 
English / Français
The Heritage Community Foundation created the content of this site


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the towns of St. Vincent and St. Paul, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved