hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 19:00:25 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Piste d’atterrissage d’OVNI


title

Lorsque les communautés célèbrent le passé, ils choisissent souvent de regarder vers l’avenir pour de l’inspiration dans la construction de leurs souvenirs. C’était le cas avec Saint Paul en 1966-67 lorsque la ville commençait ses préparations pour la célébration du premier centenaire du Canada. Lorsque la ville a gagné son prestige en 1963 en complétant le premier projet centenaire majeur au Canada, le Centre récréatif de Saint Paul, c’était un projet d’une autre sorte qui capturerait l’imagination des Canadiens. Inspirés en partie par un projet initié par le gouvernement canadien d’encourager les communautés de construire des monuments pour le centenaire, Saint Paul a pris une approche unique dans la construction de leur plus grand projet du centenaire; au lieu d’une statue ou un parc, ils ont construit quelque chose encore plus extraordinaire—la première piste d’atterrissage d’OVNI. C’était l’idée de W.R. Treleaven de Hamilton, en Ontario, et de Ken Reed de Calgary. Le Comité du centenaire de Saint Paul fut chargé avec la promotion du point de repère.

La piste d’atterrissage de 130 tonnes fut construite près de l’entrée principale du terrain de récréation sur de la terre donnée par la ville de Saint Paul. Dans l’esprit du centenaire du Canada, une capsule de temps fut scellée dans la partie arrière avec des lettres adressées aux Canadiens d’Ernest Manning, du maire de Saint Paul, et du président de la chambre économique de Saint Paul. La capsule sera ouverte en 2067.

Sur une plaque est inscrite la phrase suivante :

« République de Saint-Paul (Stargate Alpha)

Le terrain sur lequel a été édifiée la plate-forme été déclaré zone internationale par la ville de Saint-Paul, "comme symbole de notre foi en l'humanité pour qu'elle préserve l'univers de guerres et de conflits nationaux. Ce voyage dans l'espace sera sans danger pour tous les êtres intergalactiques. Tous les visiteurs de la Terre et d'ailleurs sont les bienvenus sur ce territoire et dans la ville de Saint-Paul. »

Le projet a attiré l’attention du gouvernement du Canada. L’Honorable Grant MacEwan, le Lieutnant-Gouverneur de l’Alberta dans le temps, a aidé à tourner le sol en 1967. Aussi, dans un grand spectacle, le ministre de la Défense nationale, l’Honorable Paul Hellyer, est arrivé par hélicoptère pour les cérémonies officielles.

Le coût final pour ce projet en particulier était 11 000 $, avec les matériaux et la construction données par les compagnies de la région. Dans les années quatre-vingt dix, un centre touristique et une exposition sur les OVNIs ont été ajoutés, ce dernier comportant des photos d’OVNIs, de cercles dans les blés et de d’autres phénomènes inexplicables. Aujourd’hui le site attire des visiteurs de partout dans le monde et fut récemment le site d’une conférence internationale sur les OVNIs en 2000. Le Reine Elizabeth II et la mère Térésa sont deux des plus importants visiteurs au site.

 
English / Français
The Heritage Community Foundation created the content of this site


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the towns of St. Vincent and St. Paul, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved