hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 19:01:02 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Média franco-albertain


Les grands médias – les journaux, la radio, la télévision et l’Internet – sont une grande partie de toute étoffe sociale. Comment les francophones voient leurs communautés et le monde entier est influencé par les télécommunications, la technologie et leur impact sur la culture. Depuis le début du 20ème siècle, les communautés francophones de l’Alberta ont été entourées par la culture populaire qui reflétait, pour la plupart, une perspective anglophone. Par contre, de bons efforts ont assuré qu’il ait une influence francophone dans les médias.

Filles avec radio

Dans les années vingt et trente, la radio anglophone, et alors la culture anglophone, se retrouvaient dans les foyers francophones. La diffusion était en anglais et le contenu portait sur les valeurs anglophones. Pour résister à l’influence de la programmation anglophone, les francophones ont demandé des stations bilingues et francophones, mais au début la diffusion en français était limitée. La Société Radio-Canada (SRC) ne diffusait pas à l’extérieur du Québec, et même là n’offrait qu’un minime de diffusion bilingue. Ce n’était qu’en 1941, après 15 ans de stratégies et de l’organisme Radio-Ouest que la radio francophone trouverait un champion respectable. En 1949, le Conseil des gouverneurs de la SRC a donné des permis pour des postes de radio privés en Alberta et en Saskatchewan, et CHFA a officiellement ouvert à Edmonton.

La CHFA et les autres stations francophones furent attaqués par plusieurs sources, la plupart étant anglophone. Les factions protestantes étaient froissées par les nouvelles stations et les voyaient comme une menace envers l’anglicisation de la province. Plusieurs politiciens importants ont pétitionné la SRC de cesser la diffusion de programmation francophone et bilingue.

Annonce pour CHFA

Leurs efforts ne porteraient aucun fruit; le 1 avril 1974, CHFA Edmonton fut vendu à Radio-Canada, et les auditeurs de partout dans la province pouvaient écouter la diffusion en français de la Société Radio-Canada.

Les journaux francophones de la province ont une histoire encore plus longue. Fred Villeneuve a publié le premier journal franco-albertain, L’Ouest Canadien, en 1898. Malgré qu’il n’ait circulé que deux ans, c’était le premier dans une gamme de publications francophones qui finirait avec la création de la Survivance. Lancée le 16 novembre 1928, La Survivance était la préférée de L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) et avait devancé une publication rivale, L’Union. Au cours des années quarante et cinquante, La Survivance agirait comme parrain de la diffusion francophone.

En 1967, La Survivance est devenue Le Franco-Alberta, et plus tard, simplement Le Franco. Le journal est toujours publié hebdomadairement, rapportant les nouvelles francophones et d’intérêt général partout dans la province. Aujourd’hui, les Franco-Albertains ont aussi accès aux postes de télévision qui diffusent en français : TV5, TVA et le canal de nouvelles francophone, RDI.

 
English / Français
The Heritage Community Foundation created the content of this site


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the towns of St. Vincent and St. Paul, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved