hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 19:12:56 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Edmonton, 1891-1900

Population et comparaisons

En 1895, la population d’Edmonton était de 1 165 âmes et de 2 626 en 19011. Pour sa part le Henderson Directory donne une population de 2 750 pour l’année 18982. Toujours est-il que la ville d’Edmonton (elle s’était incorporée en 1892 et devint town of Edmonton), pouvait maintenant élire un maire, des conseillers municipaux et lever des taxes.

En comparaison, Calgary avait une population de 3 207 habitants en 18953 et 4 500 en 1899 4. C’est Winnipeg qui était la plus grande ville de l’Ouest canadien avec une population en 1899 de 54 778 habitants5.

Un recensement fait par la paroisse St-Joachim en 1899 fait état de 555 personnes6, dont 382 de langue française7, ce qui donne pour les Francophones environ 15% de la population totale d’Edmonton. 15 années plus tôt, lors du recensement de 1885, Hart estime qu’il y aurait eu environ 300 habitants à Edmonton et « qu’au moins la moitié était d’origine française »8.

Le train

À la fin du siècle dernier, le train était synonyme de développement. Le transport des marchandises et des gens, ainsi que les communications par télégraphes faisaient d’une ville qui possédait le train un attrait supplémentaire pour les nouveaux colons. Edmonton vit ainsi son développement augmenter lorsqu’elle eut finalement le train en 1891.

Dans les années 1880, alors que le Canadian Pacific Railways choisissait la route à prendre pour se rendre à l’océan Pacifique, Calgary et Edmonton se faisaient déjà la lutte: le train allait-il passer par le sud ou par le nord? En 1881, on décida que le train allait passer par Calgary et à partir de 1883, Calgary se développa au détriment d’Edmonton. Il fallut attendre près de 10 ans pour voir le train arriver à Edmonton et voir la petite bourgade prendre son envol.

C’est donc en 1891 que le train arriva à Edmonton de Calgary. À cette époque, il s’arrêtait à Edmonton-Sud, alors une communauté séparée de 505 habitants9. Pour traverser la rivière North Saskatchewan et se rendre à Edmonton, il fallait utiliser le traversier de John Walter10.

Le train arrivait de Calgary deux fois par semaine, le lundi et le jeudi et repartait pour Calgary le mardi et le vendredi. À partir de février 1898, il y eut trois trains par semaine, qui arrivaient fréquemment en retard11: les lundis, mercredis et vendredis. Bientôt il y aurait trois “malles” par semaine12. Ce qui auparavant prenait 4 jours en diligence prenait maintenant 12 heures13.

Au printemps 1898, il était même possible de voir les pilliers du nouveau Low Level Bridge, que le train allait utiliser pour traverser la rivière et se rendre à Edmonton. Commencé en 1897, il allait être terminé en 1902.

Il en coûtait $22.40 pour un billet de train Montréal-Winnipeg et $43.30 pour un billet de train Montréal-Edmonton pour une personne et $210.00 pour louer un « char » Montréal-Edmonton14.

Quant aux colons qui venaient des États-Unis - ou d’ailleurs - ils avaient un tarif spécial, s’ils étaient pourvus d’un certificat d’immigrants: ils pouvaient voyager sur toute la ligne du Canadian Pacific Railway pour un centin (un sous) par mille15, ce qui favorisait grandement les immigrants européens ou américains et pénalisait les Canadiens de l’Est16.

La population d’Edmonton avait stagné jusqu’au milieu des années 1890. Dès lors, avec l’arrivée du train, il était maintenant plus facile de se rendre à Edmonton.


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved