hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 19:13:02 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Les quartiers francophones d’Edmonton

Le premier quartier francophone de la ville d’Edmonton était le quartier Saint-Joachim situé au nord de la rivière Saskatchewan près de l’Avenue Jasper. On peut également dire que ce quartier a été le premier berceau de la francophonie à Edmonton.

Au coeur de ce premier quartier, se situe la paroisse Saint-Joachim dont les origines remontent à 1838 et au fort Edmonton. Un très grand nombre d’associations francophones ont été créées grâce aux efforts des habitants de ce premier quartier francophone. Que ce soit la Société Saint-Jean-Baptiste (1894) la Société du parler français (1912) le Cercle Jeanne-d’Arc (1913), Les Bonnes Amies (1925), l’Association canadienne-française de l’Alberta (1926), tout a débuté dans le quartier de Saint-Joachim.

Avec le temps, cependant, le quartier francophone traverse la rivière et vient se loger dans la région de Bonnie Doon pour former le quartier francophone actuel. Les nombreuses associations et institutions qui longent la rue Marie-Anne-Gaboury, forment le coeur de ce nouveau quartier francophone.

Pour les francophones d’Edmonton et même pour ceux de la province la Rue Marie-Anne-Gaboury est le lien qui réunit les principales institutions de la communauté. En 1988, grâce aux efforts des Jeunes entrepreneurs francophones (JEF) la 91e rue devient la Rue Marie-Anne-Gaboury en l’honneur de Marie-Anne, l’épouse de Jean-Baptiste Lagimodière et la grand-mère de Louis Riel.

La Cité francophone, un des principaux édifices qui longent la rue Marie-Anne-Gaboury, renferme un grand nombre d’associations francophones. La question d’un centre français se posait pour la première fois en 1944. Le projet se réalise enfin à compter de janvier 1996. L’Unithéâtre, le journal Le Franco, sont les deux premiers locataires de la Cité. Et puis il aura La Librairie le Carrefour Bookstore, l’ACFA, le Centre de développement musical (CDM), Le Conseil scolaire Centre-Nord, L’Alliance française d’Edmonton, le Centre d’expérience préscolaire (CEP) la Fédération des ainés francophones de l’Alberta (FAFA), Francophonie jeunesse de l’Alberta (FJA) l’Institut Guy-Lacombe de la famille, la clinique médicale etc..

De l’autre côté de la rue Marie-Anne Gaboury, se situe le Campus Saint-Jean de la University of Alberta. Fondé en 1908 à Pincher Creek Saint-Jean vient occuper le site actuel in 1911. Pour répondre aux besoins de la communauté francophone, Saint-Jean sera au fil des ans un juniorat, un collège classique, un collège universitaire et enfin une faculté de la U of A.

Ailleurs dans le quartier il y a la Paroisse Saint-Thomas-d’Aquin, les résidences des Soeurs de la Charité de Notre-Dame d’Évron, des Soeurs de l’Assomption, des Filles de Jésus, des Soeurs de Sainte-Croix, le Manoir Saint-Thomas et dans un avenir rapproché le nouveau Centre de Santé Saint- Thomas.

Toutefois, il ne faut pas oublier qu’un bon nombre d’écoles et d’établissements qui se situent plus loin dans la ville font aussi partie du quartier francophone. Le Centre culturel Marie-Anne-Gaboury et le Centre 82 se situent sur l’Avenue Whyte, par exemple. Plus loin dans le quartier, il y a les écoles Maurice-Lavallée, Ste Jeanne-d’Arc, Gabrielle-Roy… Il est important de souligner que le quartier francophone regroupe plusieurs autres organismes qui n’ont pas été mentionnés.

La communauté francophone n’a peut-être pas beaucoup d’édifices mais elle a beaucoup d’organismes. On peut donc dire que le quartier francophone n’est pas seulement un lieu particulier mais aussi une façon de se regrouper et de travailler ensemble.


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Francophone Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved