<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 20:13:33 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Top Left Corner

Top Right Corner

Top Right Corner
Home Top English | Français Sitemap Search Partners Help
Home Bottom
  • Home
  • Land of Opportunity
  • Settlement
  • Rural Life
  • Links
  • Resources
  • Contact Us!
  • Heritage Community Foundation
  • Heritage Community Foundation Logo

Le Heritage Trails sont présentés de courtoisie CKUA Radio Network et Cheryl Croucher

CKUA Radio Network logo

Visit Alberta Source!

Government of Alberta

Government of Canada

 

Polygamie et idéologie mormone

Famille Ernest Schaffer de Cardston, Alberta en 1899.

Bien que l'Église mormone interdisse officiellement la pratique de la polygamie en 1890, le mariage pluriel est ouvertement enseigné et pratiqué par les communautés mormones depuis que le chef de l'époque, Brigham Young a amené ses disciples dans la Vallée de Salt Lake City en 1847. Dans sa «doctrine», le président Charles Card a écrit, «J'ai constamment dit qu'un homme peut avoir plus d'une femme en même temps, à moins que Dieu l'ordonne autrement.» Le commandement d'épouser plus d'une femme est suivi sérieusement par les Saints des derniers jours - il avait été approuvé par Dieu dans les temps anciens.

M et Mme Charles Watson de Mount View, Alberta en 1903. Au dix-neuvième et vingtième siècles, par contre, l'opinion publique est contre la pratique. En 1882, après l'introduction de nombreux projets de lois et lois anti-bigamie aux États-Unis, l'acte Edmunds fait finalement état qu'aucune «cohabitation illégale» ne peut prendre place parmi les citoyens, même si la cérémonie est religieuse et pas légale. Quiconque est déclaré coupable de polygamie peut être poursuivi, recevoir une amende et même envoyé en prison. Les colonies mormones vont au Mexique et au Canada, où elles pensent qu'elles pourront continuer de pratiquer les coutumes du mariage pluriel, mais l'opinion est encore contre elles, même si aucune loi officielle n'interdit toute cérémonie arrangée en privé. Cependant, quand en 1890, l'Église mormone interdit la pratique beaucoup de mormons ressentent encore de la colère envers l'hypocrisie des législateurs américains dont nombreux, ils le pensent, soutiennent l'adultère, la prostitution, et les orphelins qui pourraient être éliminés en suivant un système de mariage différent.

Cependant, la polygamie ne cesse pas complètement en 1890. Les mariages contractés avant cette date signifient que de nombreux mormons se sentent obligés de supporter leurs épouses et enfants, même si ils ne vivent plus ouvertement avec eux. De nos jours, les mormons ne supportent plus publiquement cette pratique.

Charles Heber Dudley et sa famille à Magrath, Alberta en 1900. Il est important de noter cependant que bien que la persécution des colons mormons a été basée sur ce que d'autres aient pu trouver moralement offensif, il y a bien plus dans la pratique et l'idéologie des Saints des derniers jours que les coutumes du mariage. En plus de suivre la doctrine du Livre des mormons, telle que présentée par le fondateur Joseph Smith, les mormons croient en la divinité et la puissance de Jésus-Christ. La religion mormone enseigne qu'il y a un plan de rédemption pour chaque âme, et que les fidèles doivent vivre leur vie avec foi en cette rédemption.

Voir aussi:

[Retour] [Premières nations et colons] [De nouvelles communautés] [Des Albertains aventureux]

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the history of settlement in Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.